Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment régler ses fixations de ski ?

Les fixations ne servent pas simplement à maintenir vos chaussures sur les skis, elles sont essentielles à votre sécurité. En effet, c’est grâce au réglage de vos fixations de skis que vous allez pouvoir déchausser en cas de chute et ainsi limiter le risque de blessure. On vous guide pour savoir comment régler ses fixations de ski.

Bien régler ses fixations de skis, un geste sécurité essentiel

Si les fixations vous permettent de tenir sur vos skis, elles sont aussi là pour limiter la casse en cas de loupé. Selon leur serrage, elles vont supporter plus ou moins de torsions et de pression. Quand vos fixations atteindront la valeur DIN (aussi appelée valeur de déclenchement ou dureté) qui vous a été recommandée, votre pied va commencer à bouger (on parle de quelques millimètres) et être éjecté plus ou moins rapidement selon l’élasticité de votre fixation. Afin de standardiser les équipements à l’échelle mondiale et garantir la sécurité procurée par le matériel, les fixations doivent répondre à la norme ISO 11088. En France, on se réfère aux recommandations AFNOR pour évaluer la valeur DIN à appliquer à une fixation.

Bon à savoir : DIN/ISO/AFNOR, ça veut dire quoi ?

« DIN » est la contraction de Deutsches Institut für Normung, l’institut allemand qui a mis au point ces valeurs standards. « ISO » vient de International Organization for Standardization, l’organisme de normalisation le plus important au monde qui définit les normes internationales qui assurent qualité et sécurité à divers produits. Enfin, l’AFNOR est l’Association française de normalisation. Elle représente la France auprès de l’organisation ISO et a retranscrit les recommandations internationales en matière de réglage de fixations de skis à l’usage du public.

Comment fonctionne le réglage des fixations de ski ?

Lorsque vous allez régler vos fixations de ski, vous allez calibrer deux réglages :

1 - La longueur de la semelle

Pour que le serrage de vos fixations de ski soit parfaitement efficace, il faut que votre système soit adapté à la longueur de la semelle de vos chaussures pour qu’elles s’emboîtent parfaitement dans la butée et la talonnière. Pour la trouver, consultez le talon de vos bottes, côté extérieur, la correspondance en millimètres y est indiquée. C’est cette valeur que vous devrez reporter sur vos fixations. Selon les modèles, vous pourrez effectuer cet ajustement en faisant glisser vos fixations si elles sont montées sur un rail ou à l’aide d’un tournevis.

2 - La valeur DIN

C’est le point de réglage d’une fixation de ski le plus délicat à évaluer. La valeur DIN correspond à la valeur de déclenchement. Les fixations de ski présentent différentes plages de dureté : 3-10, 4-12 ou 6-14. Plus le niveau du skieur sera élevé, plus son choix se portera vers des fixations de ski avec des valeurs DIN importantes qui permettent un serrage dur qui supportera les tensions créées par leur pratique très technique. Une fois votre valeur DIN définie, il suffit de régler la butée et la talonnière.

Quels critères prendre en compte pour le réglage de ses fixations de skis ?

Tout ce qui a un rapport avec les fixations de ski et leur réglage est régi par la norme ISO 11088. Ce standard international, cahier des charges précis auquel tout le monde peut se référer, ainsi que les recommandations de l’AFNOR expliquent la marche à suivre pour bien ajuster ses fixations de ski et assurer une glisse tout en sécurité. Voici les 3 principaux critères que cette norme prend en compte pour déterminer la valeur DIN de vos fixations de ski :

  • le sexe ;
  • le poids ;
  • la longueur de la semelle.

Le réglage de la dureté des fixations de skis doit ensuite être ajusté pour parfaitement correspondre au profil de skieur. Les paramètres suivants entrent alors en compte :


Régler ses fixations de ski étape par étape

Une fois la longueur de votre semelle déterminée, reportez-vous aux tableaux et recommandations élaborés par l’AFNOR (Association française de normalisation) pour évaluer la valeur DIN de votre fixation de ski.

Pour une femme :

Longueur semelle mm
pointure fr

<251
<33

251 à 270
34/35

271 à 290
36/38

291 à 310
39/41

311 à 330
42/44

>330
>45
Poids skieuse en kg
10 - 17 0.75
18 - 21 1.25 1 0.75
22 - 25 1.5 1.25 1.25 1
26 - 30 2 1.75 1.5 1.25 1.25
31 - 35 2.5 2.25 2 1.75 1.5 1.5
36 - 41 3 2.75 2.5 2.25 2 1.75
42 - 48 3.5 3.25 2.75 2.5 2.25
49 - 57 4.25 3.75 3.25 3 2.75
58 - 66 4.75 4.25 4 3.5 3
67 - 78 5.5 5 4.5 4.25 4
79 - 94 6.5 6 5.5 5 4.5
>94 7.5 7 6 5.5
8.5 8 7.5 7
10 9.5 8.5 8

Pour un homme :

Longueur semelle mm
pointure fr

<251
<33

251 à 270
34/35

271 à 290
36/38

291 à 310
39/41

311 à 330
42/44

>330
>45
Poids skieur en kg
10 - 17 0.75
18 - 21 1.25 1 0.75
22 - 25 1.5 1.25 1.25 1
26 - 30 2 1.75 1.5 1.25 1.25
31 - 35 2.5 2.25 2 1.75 1.5 1.5
36 - 41 3 2.75 2.5 2.25 2 1.75
42 - 48 3.5 3.25 2.75 2.5 2.25
49 - 57 4.25 4 3.75 3.5 3
58 - 66 5.25 5 4.5 4 3.5
67 - 78 6.5 6 5.5 5 4.5
79 - 94 7.5 7 6.5 6 5.5
>94 8.5 8 7 6.5
10 9.5 8.5 8
11.5 11 10 9.5

Maintenant que vous connaissez la valeur de déclenchement de base de vos fixations, vous allez pouvoir l’ajuster et finir de régler vos fixations de ski en suivant les indications AFNOR :

Profil du skieur Age Corrections à apporter
au tableau<34/35
1 - Moins de 7 jours de pratique de ski alpin
(débutant)
- 25 ans
+ 25 ans
Pas de correction
Monter d’une ligne
2 - Plus de 7 jours de pratique, style moyennement
aisé, fatigue vite ou peu sportif (débrouillé avec faible
condition physique)
- 50 ans
+ 50 ans
Pas de correction
Monter d’une ligne
3 - Plus de 7 jours de pratique, style moyennement
aisé, activité sportive régulière (débrouillé avec bonne
condition physique)
- 50 ans
+ 50 ans
Descendre d’une ligne
Monter d’une ligne
4 - Passe partout de façon aisée, prudent (bon skieur
style coulé et aisé privilégiant la sécurité)
- 50 ans
+ 50 ans
Pas de correction
Monter d’une ligne
5 - Passe partout de façon aisée (bon skieur jeune
style souple et aisé)
- 50 ans Descendre d’une ligne
6 - Passe partout (piste et hors-piste) avec grande
maîtrise (bon skieur, ski d’attaque tout terrain)
- 50 ans
+ 50 ans
Descendre de 2 lignes
Descendre de 1 ligne
7 - Excellent niveau, très à l’aise, éventuellement en
compétition (très fort skieur, sur terrains engagés)
- 50 ans
+ 50 ans
Descendre de 3 lignes
Descendre de 2 lignes

Les cas particuliers pour le réglage des fixations de skis

L’AFNOR identifie 3 cas particuliers pour lesquels il est conseillé de consulter un professionnel :

  • En cas de dureté inférieure à 3 avec une fixation dont cette valeur est la limite inférieure. Il vous faudra éventuellement opter pour un matériel destiné aux enfants afin d’assurer un réglage de votre fixation de ski optimal.
  • En cas d’une valeur DIN comprenant un quart de mesure, une extrême vigilance est recommandée au moment du réglage au tournevis. Il est conseillé d’utiliser un appareil de mesure.
  • Si le système se déclenche à de trop nombreuses reprises, la valeur DIN doit être relevée de 0,5 à la talonnière. Si le problème persiste, le serrage de la butée pourra être augmenté.
Bon à savoir : laissez du jus !

Une fois que vous connaissez la dureté à appliquer à vos fixations et que vous vous apprêtez à choisir vos fixations de ski, veillez à opter pour un modèle ayant 2 ou 3 crans de battement entre ses valeurs extrêmes et votre valeur DIN afin de procéder à d’éventuels ajustements.

Pour skier en faisant rimer plaisir et sécurité, il est indispensable de bien régler ses fixations de ski. Estimer la valeur de déclenchement est une affaire de précision et d’honnêteté : ce n’est pas le moment de mentir sur son poids ! Il y a de nombreux paramètres à prendre en compte pour évaluer la bonne valeur DIN aussi, si vous avez le moindre doute, il est important de demander à un professionnel de la calculer mais aussi de faire régulièrement contrôler l’état de vos fixations pour dévaler les pistes l’esprit tranquille.

Les trois points clés à retenir pour régler ses fixations de ski :
  1. Bien régler ses fixations de ski est un geste essentiel pour skier en toute sécurité.
  2. Le réglage des fixations de skis prend en compte de nombreux paramètres afin d’évaluer la valeur de déclenchement propre à chaque skieur.
  3. Si vous débutez en ski, il est recommandé de demander à un professionnel de régler vos fixations de ski. Les skieurs confirmés doivent eux aussi régulièrement consulter un professionnel pour faire tester leur équipement.