Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Quel cambre choisir pour son snowboard ?

Il est facile d’être perdu quand on se retrouve face à la variété d’offres en matière de snowboard. La question qui revient le plus souvent concerne le profil de la planche. Classique, inversé, plat ou multiple ? On vous aide à y voir plus clair et à savoir quel cambre choisir pour son snowboard.

Qu’est-ce que le cambre d’un snowboard ?

Se mettre au snowboard, c’est aussi apprendre un nouveau vocabulaire dont l’un des mots-clés est le « cambre ». Il s’agit tout simplement de la forme que votre planche a lorsque vous la posez à plat et la regardez de profil. Pour convenir à toutes les neiges, à tous les niveaux et aux préférences de chacun, il existe quatre familles principales de cambres. Classique, inversé, plat ou multiple, chacun d’eux a ses propres caractéristiques en matière de rocker et d’arche. Le cambre d’un snowboard a donc une influence sur la maniabilité, l’accroche, la flottabilité, le tonus, l’exigence, mais aussi le répondant d’un snowboard ; bref, sur tous les éléments qui permettent d’optimiser sa glisse !

Bon à savoir : qu’est-ce que le rocker ?

Là encore, c’est un mot que vous entendrez souvent si vous vous mettez au snowboard. Le rocker est en fait le point de contact entre votre planche et la neige. Selon leur surface et leur position sur la planche, les rockers offrent différentes options de glisse.

Le cambre classique, l’origine du snowboard

Spécificités techniques

Souvent présenté comme le cambre originel, le classique offre au snowboard une arche concave, c’est à dire qui remonte vers le haut en son centre et des rockers proches des spatules avant et arrière. Ce cambre est stable et précis, mais aussi très exigeant.

Pourquoi choisir un cambre classique de snowboard ?

Choisir un snowboard avec un cambre classique, c’est opter pour une planche technique qui, si elle vous permettra de faire le plein de sensations à grande vitesse et de soigner vos trajectoires, ne laissera passer aucune faute de carres. Ce type de snowboard a également un très bon pop, c’est-à-dire qu’il traduit très bien la puissance que vous lui impulsez ce qui maximise sa réactivité, une caractéristique intéressante pour le freestyle. Il est donc conseillé d’être un snowboardeur expérimenté pour parfaitement maîtriser un cambre classique.

Le cambre inversé, une révolution

Spécificités techniques

Sur un cambre inversé, l’arche se fait convexe. Le rocker se retrouve donc au centre de la planche et ce sont l’avant et l’arrière du snowboard qui sont relevés. C’est un cambre plus maniable et tolérant avec les débutants, mais qui, du coup, peut manquer de précision et de stabilité quand on prend de la vitesse. Selon les marques, vous trouverez 3 types de cambres inversés :

  • Le cambre V : il présente une cassure en son centre et un grand cambre.
  • Le cambre banane : la planche est plus arrondie et elle est constituée d’un seul et unique arc.
  • Le cambre inversé en spatule : une bonne partie du centre de la planche est en contact avec la neige avant de franchement se relever aux spatules.

Pourquoi choisir un cambre classique inversé ?

De par son profil, le cambre inversé offre une très bonne flottabilité, c’est pourquoi il est très apprécié de nombreux freeriders. Mais les amateurs de freestyle y trouveront également leur compte avec ce cambre qui a du répondant, un très bon pop et une bonne maniabilité pour déclencher les virages.

Le cambre plat, le snowboard du compromis

Spécificités techniques

La planche est en contact avec la neige sur toute sa longueur et se relève au niveau du nose et de la tail (avant et arrière). Cela la rend particulièrement stable et réactive. Elle procure par ailleurs une très bonne accroche.

Pourquoi choisir un cambre plat ?

Si vous débutez en snowboard, le cambre plat est très intéressant. Il permet de prendre du plaisir aussi bien sur une piste damée qu’en snowpark ou en hors-piste. Alors si vous aimez surfer sur tous les terrains, le cambre plat vous permettra d’avoir une glisse réactive et donc de vous amuser. En revanche, si vous appréciez particulièrement le freeride ou le freestyle, il pourra vite être frustrant pour vous de choisir un cambre plat. Il est donc conseillé de faire ce choix de cambre si vous vous destinez surtout à la piste, car il n’a pas son pareil pour contrôler sa trajectoire lorsque l’on prend de la vitesse.

Les cambres multiples, pour combiner les avantages

Il existe différents types de cambres multiples qui, lorsque l’on commence à acquérir une bonne technique, peuvent vous aider à progresser dans votre pratique du snowboard.

Spécificités techniques du cambre W

Rockers aux spatules et au centre et, sous vos pieds, deux cambres classiques qui confèrent à la planche un tonus incomparable et une bonne accroche. Joueur et tolérant, ce pop ne sera pas pour autant difficile à contrôler mais, pour pleinement apprécier tous les avantages que le cambre W offre, un certain niveau technique est recommandé.

Spécificités techniques du Camrock

Pour les amateurs, il ressemble à un cambre classique, mais le Camrock (contraction de « cambre » et « rocker ») a certes gardé en son centre l’arche concave, mais il possède des rockers bien plus importants à l’avant et à l’arrière. Les pieds sont positionnés de chaque côté de l’arche ce qui confère un maximum de pop à la planche. Très stable, ce cambre permet une glisse fluide grâce à l’importante surface de la semelle en contact avec la neige, ce qui lui donne une bonne accroche et une parfaite réactivité dans toutes les conditions. Si vous souhaitez un snowboard polyvalent, vous pouvez choisir un cambre de snowboard de type Camrock.

Spécificités techniques du Powder Camber

C’est un peu comme si la moitié arrière de cette planche était un cambre inversé avec un rocker au centre qui repart en cambre classique avant de finir avec un rocker en nose. Ce profil est particulièrement destiné aux amateurs de poudreuse puisqu’il facilite la flottabilité de l’avant de la planche sans sacrifier l’accroche.

Et la Triple Base Technology dans tout ça ?

Lorsqu’un snowboard à cambre plat aborde une courbe, la torsion le déforme. C’est en partant de ce constat qu’a été créée la Triple Base Technology par Bataleon en 1997, alors que les cambres classiques et plats régnaient sur le marché. Ils ont ainsi mis au point une planche dont la base gauche est faite pour tourner à gauche, la droite pour aller à droite, et dont le centre est fait pour aller tout droit, notamment en relevant les bords de la planche. Chacune des parties a été dessinée comme elle l’est lorsqu’elle est en mouvement sur un snowboard plat, ce qui donne une planche très dynamique.

Ainsi, en ligne droite, les bords ne touchent pas le sol et ne gênent pas votre glisse alors que le centre, parfaitement plat, vous offre stabilité et contrôle. Lorsque vous transférez votre poids d’un côté ou de l’autre, la carre se déploie ce qui vous permet de prendre un virage en toute fluidité. Les spatules sont, elles, bien relevées pour apporter une bonne flottabilité. La Triple Base Technology n’est pas un cambre à proprement parler, mais elle permet d’avoir un snowboard à la fois technique, maniable et tolérant.

Bon à savoir : un profil pour les connaisseurs

Si les snowboards dotés de la Triple Base Technology présentent beaucoup d’avantages, ils sont surtout connus des riders chevronnés. Il faut dire que seules deux marques commercialisent ce type de modèles : Bataleon, son concepteur, et Lobster, une marque partenaire créée par le snowboarder professionnel islandais Halldór Helgason.

Le profil a une influence primordiale dans le comportement de votre planche, c’est pourquoi il est important de savoir quel cambre choisir pour son snowboard. Maniabilité, flottaison, pop ou encore accroche varieront d’un cambre à l’autre alors, pour des sorties 100 % plaisir, il est primordial de trouver le bon profil. Et si un cambre vous convient à un moment, il est tout à fait possible que vos progrès vous mettent sur la piste d’un nouveau profil qui vous permettra alors de vous améliorer encore ; restez donc toujours à l’écoute de vos sensations !

Les 3 points clés à retenir pour savoir quel cambre choisir pour son snowboard :
  1. Pour savoir quel cambre de snowboard choisir, il faut prendre en compte sa pratique et son niveau.
  2. Chaque cambre a ses avantages et ses inconvénients, il ne faut donc pas hésiter à en essayer plusieurs pour juger des différences.
  3. La Triple Base Technology n’est pas un cambre, mais elle donne un profil particulier au snowboard.