Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

À quel moment doit-on changer de chaussures de running ?

Accessible à tous, la course à pied nécessite tout de même d’avoir des baskets adaptées. Mais une fois la première paire achetée, comment savoir à quel moment changer de chaussures de running ? Suivez le guide !

Qu’est-ce qui use les chaussures de running ?

Vous aurez beau investir dans le modèle le plus performant du marché, il vous faudra changer vos chaussures de training régulièrement. En effet, il est impossible de freiner l’usure naturelle de vos baskets qui sont mises à rude épreuve à chaque sortie par différents paramètres :

  • Votre poids : plus un coureur sera lourd, plus il usera ses chaussures de running rapidement.
  • Le terrain : le type de terrain sur lequel vous courez a une influence sur la durée de vie de vos baskets. Par exemple, le bitume agressera moins vos baskets de running que des sentiers caillouteux. En revanche, il sera plus abrasif que la terre.
  • La distance parcourue : bien évidemment, le nombre de kilomètres avalés impacte l’usure de vos chaussures. Plus vous courez, plus souvent vous devrez changer votre équipement.
  • Votre foulée : il existe trois types de foulées : pronatrice, sur-pronatrice et sous-pronatrice. Si vous choisissez un modèle de chaussures classiques, c’est-à-dire créé pour une foulée universelle (pronatrice) vous l’abimerez plus vite si vous êtes sur-pronateur (attaque de la foulée sur l’extérieur et déroulé sur l’intérieur) ou sous-pronateur (attaque du pied et déroulé sur l’extérieur).

Bien évidemment, les conditions météorologiques peuvent également vous amener à changer vos chaussures de running plus fréquemment. Pluie et boue peuvent fragiliser le mesh, c’est-à-dire la toile de vos baskets et créer de l’humidité dans la semelle intérieure, ce qui peut à la longue engendrer des frottements, diminuer votre confort et vous décider à investir dans de nouvelles chaussures.

Bon à savoir : courir avec des chaussures usées, c’est risqué !

Changer ses chaussures de running à temps vous évitera de petites déconvenues comme les ampoules et les sensations d’inconfort, mais cela vous permettra surtout de diminuer les risques de blessures aux chevilles, genoux, et également au bassin.

Quel est le bon moment pour changer ses chaussures de running ?

Chaque coureur est différent et il n’y a pas de règles en matière de timing pour changer ses chaussures de running. Surtout que cela dépend également de la qualité des matériaux de vos baskets. Pour améliorer vos performances, ces dernières deviennent de plus en plus légères et aussi, parfois, de plus en plus fragiles. Selon la marque et le modèle, vous trouverez un nombre de kilomètres indicatif après lesquels changer de chaussures de running qui varie énormément. Pour les modèles les plus légers (entre 250 et 300 g), une durée de vie de 500 km semble raisonnable quand, au-dessus de 300 g, on peut parfois courir jusqu’à 1 000 km avec la même paire !

Les signes à surveiller pour savoir quand changer ses chaussures de running

Au niveau du mesh, il y a des signes évidents comme les trous qui vous indiqueront quand changer vos chaussures de running. L’usure du tissu sur la face intérieure, surtout au niveau de la cheville, est un signe à surveiller de près, car cela peut vite provoquer des ampoules.

Pour vérifier l’usure des semelles, posez vos baskets à plat, côte à côte. Si l’une d’elles penche vers l’extérieur ou l’intérieur ou, pire, les deux, c’est que c’est le moment de changer vos baskets de course. De manière générale, dès que le relief sous votre chaussure commence à se lisser, c’est qu’il est temps d’acheter une nouvelle paire de baskets de course, car l’amorti perd alors en qualité. N’oubliez également pas d’être attentif à vos sensations et aux éventuelles gênes musculaires ou osseuses qui feraient soudainement leur apparition : elles peuvent être causées par l’usure de vos chaussures.

Avoir de bonnes baskets de course est primordial pour faire de chaque entrainement une sortie réussie. Ne négligez donc pas ce facteur et pensez à changer vos chaussures de running dès qu’elles montrent des signes de fatigue : c’est le meilleur moyen de courir dans de bonnes conditions !

Les trois points-clés à retenir pour savoir à quel moment changer de chaussures de running :
  1. Pour savoir quand changer de chaussures de running, il faut surveiller l’usure du mesh et de la semelle externe ;
  2. Le nombre de kilomètres parcourus vous donnera une indication du bon moment pour changer de chaussures de running ;
  3. Le terrain sur lequel vous courez, votre foulée et votre poids auront également une influence sur l’usure de vos chaussures de running.