Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Quel sac d’hydratation pour le running, la course à pied ?

Dans toute activité sportive, l’hydratation est un facteur clé. Si certains sports permettent de laisser sa bouteille d’eau sur le bord du terrain, ce n’est pas le cas de la course à pied. On vous explique donc quel sac d’hydratation choisir pour le running.

La gourde, l’alliée des petites distances

Grand classique du sport, la gourde est un incontournable très pratique. Rien de plus simple en effet que de remplir sa flasque et de partir avec dans sa main. Cependant, cela peut devenir gênant, voire même vous freiner dans vos progrès si vous devez toujours la serrer à bout de poing. C’est pourquoi des systèmes de portage de gourde ont été mis au point. Ils s’enfilent comme des gants et intègrent un système d’attache pour la gourde.

Les flasques de ces modèles ne vont en principe pas au-delà de 500 ml ; par conséquent cette solution est à privilégier pour les sorties running d’une heure maximum si vous pouvez emmener avec vous un demi-litre, mais de pas plus de 30 minutes si vous êtes sur un modèle plus petit. Si vous optez pour un bidon classique, préférez-le avec une paille pour étancher votre soif plus facilement.

La ceinture porte-bidon pour les sorties intermédiaires

Ce dispositif d’hydratation running va vous permettre de partir pour des temps de course à pied bien plus longs puisque vous pourrez embarquer jusqu’à 1 litre d’eau. Ajustée à votre taille, la ceinture porte-bidon ajoute cependant un certain poids à votre corps, mais, comme il est parfaitement réparti, cela n’est pas si handicapant que cela. À vous ensuite de trouver le modèle qui convient idéalement à vos besoins, puisque vous pouvez emporter jusqu’à 4 bidons. Un bon moyen de partir avec la bonne quantité d’eau, mais aussi une boisson énergétique. Très pratique, la ceinture porte-bidon est également souvent dotée de pochettes sécurisées pour ranger vos clés par exemple.

Sac hydratation : les choses sérieuses commencent

Accessoire privilégié des trailers, le sac d’hydratation (aussi appelé hydrobag) a également de nombreux avantages pour l’hydratation running. Son premier point fort est bien entendu le volume d’eau qu’il permet d’emporter. Selon les modèles, la poche à eau peut contenir jusqu’à 2 litres, de quoi largement voir venir. C’est vraiment la solution à privilégier pour les séances de plus d’1 h 30.

Réalisés dans des matériaux très légers et offrant une bonne stabilité, ces sacs à dos se font presque oublier pendant l’effort. Autre avantage, le sac hydratation dispose d’un espace de rangement important pour amener vos collations et ainsi éviter les coups de pompe. Après chaque utilisation, vous devrez penser à bien vider les poches de votre sac à eau pour qu’elles restent saines.

Le gilet porte-flasque, une solution intermédiaire

Si le sac hydratation vous semble un peu trop ambitieux pour votre programme, mais que la ceinture porte-bidon ne vous séduit pas, il y a toujours le gilet porte-flasque. Comme son nom l’indique, cet accessoire permet d’emporter des flasques ou des bidons pour des sorties de plus d’1 h 30 tout en leur offrant un bon maintien.

Bon à savoir : quelle quantité d’eau boire pendant l’effort ?

Peu importe la durée de vos séances de course à pied, il est nécessaire de vous hydrater régulièrement. N’attendez jamais d’avoir soif pour boire, c’est en effet le signe que vous souffrez déjà de déshydratation. Alors, gourde, hydrobag ou porte-bidon : n’oubliez jamais de faire le plein d’eau !

Tous les amateurs de courses au grand air vous le diront : choisir une montre pour le trail est un bon réflexe pour suivre et améliorer ses performances. Vous avez donc désormais tous les paramètres pour faire le bon choix et réussir toutes vos courses.

Les trois points-clés à retenir pour l’hydratation running :
  1. Pour choisir le bon moyen de vous hydrater en pleine séance de running, vous devez l’adapter à la longueur de vos sessions ;
  2. Si vous avez besoin d’emmener des effets personnels, privilégiez la ceinture porte-bidon ou l’hydrobag ;
  3. En cas de séances par forte chaleur, vous devrez vous hydrater plus régulièrement et donc prévoir plus d’eau.