Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment s’habiller lors d’un trail sous la pluie ?

Le trail est une discipline de l’extrême et il n’est pas rare que la pluie soit de la partie. Pour profiter pleinement de vos sorties même quand les cieux ne sont pas cléments, voici nos conseils pour s’habiller lors d’un trail sous la pluie.

Pour courir un trail sous la pluie, optimisez votre vision

Le premier réflexe à avoir pour s’habiller lors d’un trail sous la pluie est d’optimiser sa vision. Vous pouvez pour cela choisir une casquette ou une visière. Cette dernière, dotée d’un revêtement interne étudié pour favoriser la transpiration et l’empêcher qu’elle ne coule sur vos yeux, a l’avantage d’apporter un certain confort lorsqu’on la porte par beau temps. Si vous êtes un coureur régulier de trail running, c’est un accessoire qui pourra vous accompagner tout au long de l’année.

Quoi qu’il arrive, vous ne pourrez garder la tête au sec donc concentrez-vous surtout sur la visière de votre couvre-chef. Vous la voulez assez large pour qu’elle vous protège sur les côtés, mais aussi d’une longueur raisonnable. Ainsi, vous garderez une vision plus nette de votre parcours et gagnerez en confort malgré les conditions climatiques déplorables.

N’oubliez pas que si votre visibilité est altérée, celle des gens qui vous entourent le sera également. Pensez à vous rendre visible des automobilistes en ajoutant des éléments réfléchissants à votre tenue de trail running.

Bon à savoir : le buff, la solution pour les pluies légères

Pour des pluies de faible intensité ou occasionnelles, un buff peut être suffisant. Il suffit de l’enrouler à son poignet et d’essuyer vos yeux avec, dès que les gouttes de pluie commencent à vous gêner.

La veste imperméable, l’indispensable

Pour le trail running ou la course à pied en montagne, il est obligatoire d’investir dans une veste imperméable pour pouvoir s’adonner à sa passion en toute saison. Composée d’un matériau technique, elle vous protégera de la pluie tout en laissant s’évaporer la transpiration induite par l’effort. Selon la mesure en Schmerber de votre veste, elle sera plus ou moins imperméable. Ces vestes techniques sont également coupe-vent, une spécificité salvatrice pour les longues sessions, surtout pour la course à pied en montagne.

S’habiller pour un trail sous la pluie ne nécessite pas de multiplier les couches. Un vêtement technique sous votre veste imperméable fera largement l’affaire. Pour les compétitions, n’hésitez pas à avoir recours au système D en enfilant un sac poubelle que vous aurez percé de trois trous le temps que la course soit lancée et que vous ayez pu prendre votre rythme. Il vous suffira ensuite de le donner à une personne encadrant la course sur le chemin.

Que mettre en bas pour une course de trail running sous la pluie ?

Si vous courez sous l’eau, peu importe votre tenue de trail pour la pluie, le bas de votre corps sera mouillé. Pour les chaussures, il n’existe pas de solution miracle. En compétition, optez pour votre paire habituelle que vous sècherez soigneusement, et pour l’entrainement, si vous avez de vieilles baskets de trail running dans un placard, c’est le moment de les ressortir.

Pour le bas, mieux vaut courir avec un short de trail. Vous voulez garder vos muscles chauds, mais, si vous mettez un collant de course à pied, il va garder l’eau et les refroidir. Mieux vaut donc limiter la surface couverte par le tissu afin de se maintenir à une température optimale. Pour bien s’habiller pour un trail sous la pluie, il faut par conséquent adopter un short collant sur lequel vous mettrez un short de course.

Gare aux frottements

Lors de longues courses de trail running, les vêtements peuvent irriter la peau à cause des frottements répétitifs. Cette action s’amplifie quand, gorgée d’eau, votre tenue devient plus lourde. Si vous décidez de vous lancer alors que la pluie est prévue, anticipez en protégeant les zones sensibles.

Pour la plupart des amateurs de course à pied en montagne, les zones du corps les plus souvent irritées lors des runs sont les tétons. Avant de s’habiller pour un trail sous la pluie, il convient donc de les protéger avec du sparadrap. Vous pouvez également appliquer une crème antifriction sur le cou, les aisselles ou encore l’entrejambe pour limiter les risques de blessures. Par ailleurs, ne négligez pas vos pieds dont la peau, fragilisée par l’eau, peut vite voir apparaitre des ampoules, une des principales raisons d’abandon en course de trail running.

Bon à savoir : attention à vos appareils électroniques

Si les montres cardio sont dans leur grande majorité étanches, et peuvent ainsi supporter des sorties de course à pied en montagne sous la pluie, votre smartphone ou votre lecteur MP3 n’ont pas ces facultés. Même dans votre veste imperméable, ils risquent d’être confrontés à trop d’humidité, laissez-les donc chez vous dès que cela est possible. Si vous ne pouvez vraiment pas, placez-les dans un sac congélation.

Les trois points-clés à retenir pour s’habiller lors d’un trail sous la pluie :
  1. Pour s’habiller lors d’un trail sous la pluie, la veste imperméable et coupe-vent est indispensable.
  2. La visibilité sera un enjeu de taille pour une sortie de trail running par mauvais temps, portez donc une casquette et pensez à vous rendre visible grâce à des vêtements réfléchissants.
  3. Fragilisée par la pluie, la peau est plus sensible aux frottements, prenez vos précautions avant le départ.