Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Guide d’achat, l'univers trail

Depuis quelques années, le trail attire de plus en plus d’amateurs. De nombreuses courses de renom comme l’Ultra Trail du mont Blanc et les exploits de sportifs comme Kilian Jornet ont grandement participé à son succès. Il faut dire que faire du trail présente de nombreux avantages. Moins traumatisant pour les articulations que le running, il permet de développer son agilité et de renforcer les muscles posturaux. Certaines études affirment également que la course en pleine nature permet de développer sa créativité et de diminuer son stress.

Ces arguments vous parlent ? Cela tombe bien, le trail n’est pas réservé aux coureurs expérimentés et déjà endurants. Alors si vous aussi, vous avez envie de courir hors des sentiers battus pour profiter de courses en pleine nature, d’itinéraires variés et de beaux paysages, voici nos conseils pour vous lancer.

Qu’est-ce que le trail ?

La définition stricte du trail comme proposée par l’International Trail Running Association stipule que le trail est "une compétition pédestre ouverte à tous dans un environnement naturel avec le minimum possible de routes cimentées ou goudronnées qui ne doivent pas excéder 20 % de la distance totale. Le terrain peut varier et le parcours (en compétition) doit être marqué". Avant même d’accéder aux courses mythiques de la discipline, vous pourrez donc vous considérer comme un trailer dès que vous quitterez la course sur bitume pour évoluer en pleine nature. Le dénivelé positif n’est pas obligatoire pour qu’un parcours soit considéré comme une course de trail, mais il fait partie du challenge supplémentaire dans de nombreuses courses.

Différence entre le trail et le running

La principale différence entre le trail et le running, c’est le terrain! Si l’on pense instinctivement à la montagne, ses parcours accidentés et ses vertigineux dénivelés lorsque l’on évoque le trail, cette discipline peut tout à fait s’adapter à la ville ou à la campagne. Faire du trail, c’est aussi s’aventurer en forêt, sur des sentiers boueux, des plaines recouvertes d’herbe, des pierriers ou encore courir sur sable, dans la neige ou franchir des torrents.

Par conséquent, les chaussures constituent également une distinction de taille entre ces deux disciplines. Pour faire du trail, vous aurez besoin de baskets protectrices et versatiles. Vos chaussures de trail devront donc vous offrir :

  • Une rigidité adaptée aux terrains accidentés;
  • Une semelle extérieure dotée de petits crampons pour une bonne adhérence sur terrains gras (herbe ou boue);
  • Une bonne respirabilité pour évacuer la transpiration, mais aussi sécher rapidement après les passages dans l’eau ou une averse;
  • Des pare-pierres sur l’avant et le côté pour renforcer la protection contre les obstacles (cailloux, rochers);
  • Un bon amorti adapté à votre foulée;
  • Un maintien optimal. Votre pied doit être enveloppé par la chaussure de trail sans sensation d’oppression.

La bonne tenue pour pratiquer le trail

Plus vous avancerez dans votre pratique du trail, plus vous vous élancerez sur de longues courses qui vous amèneront à affronter des conditions de météo changeantes, sans compter les sorties hivernales ou sous la pluie. Pour faire du trail, vous aurez besoin d’une tenue composée des éléments suivants :

  • Un t-shirt technique et respirant pour une bonne évacuation de la transpiration et un temps de séchage optimisé.
  • Une polaire pour les sorties par temps frais. Encore une fois, choisissez un tissu respirant pour continuer le travail d’évacuation de l’humidité et préserver la chaleur corporelle.
  • Une veste imper-respirante et coupe-vent. Vous pourrez la porter directement sur votre t-shirt ou en guise de couche de protection par temps frais. Préférez un modèle compressible pour pouvoir facilement le ranger dans votre sac à dos.
  • Un accessoire d’hydratation : gourde avec système de portage à la main, ceinture porte-bidon ou hydrobag, cela dépendra de la distance à parcourir et de la météo.
  • Un cuissard ou un collant pour ne pas gêner vos mouvements tout en vous protégeant des ronces et autres obstacles abrasifs que vous pourriez rencontrer.

Et n’oubliez pas vos baskets!

Bon à savoir : casquette obligatoire!

S’il y a un accessoire à ne pas oublier pour pratiquer le trail, c’est la casquette. Elle vous permettra de vous mettre à l’abri des coups de soleil, mais aussi de préserver votre visibilité en cas de grosse pluie.


Les trois points-clés à retenir pour faire du trail :
  1. Le trail est un sport de course qui se pratique en pleine nature.
  2. Pour faire du trail, il faut des chaussures conçues pour courir sur des terrains accidentés.
  3. Votre tenue pour faire du trail devra être composée de vêtements techniques et adaptés à différentes conditions météorologiques.