Guide achat : l'univers snowboard

Le snowboard est le plus jeune des sports de glisse en montagne. Il n’aura pas fallu longtemps à cette planche pour se faire une place de choix sur les pistes du monde. Il faut dire qu’il a beau être très technique, le snowboard bénéficie d’une image plus cool que le ski alpin ou de fond, que ce soit pour le design des planches ou ses vêtements spécifiques bien moins conventionnels. Et si on le dit plus difficile à aborder, il suffit de quelques heures de pratique pour commencer à maîtriser les virages.

Par ailleurs, si faire du snowboard sur pistes est essentiel pour apprendre les rudiments de cette discipline, les amateurs se tournent souvent vers les figures du freestyle ou les raids en poudreuse du freeride. Selon la spécialité, les spécificités techniques des planches varient pour favoriser la maniabilité, la flottabilité ou la prise de vitesse. Et pour ceux qui ne sauraient faire leur choix, les snowboards All Moutain leur permettront d’affronter tous les terrains.

Quelles sont les origines du snowboard ?

C’est en 1965 que l’Américain Sherman Poppen est la première personne à faire du snowboard, enfin du Snurfer, un équipement qu’il avait fabriqué en fixant ses skis ensemble. Quelques années plus tard, le surfeur Dimitrije Milovich s’inspire de son sport fétiche pour dessiner le premier snowboard. Il crée alors la marque de snowboard Winterstick, et il est suivi par Jake Burton Carpenter (à qui l’on attribue la création du snowboard tel qu’on le connaît désormais) qui fonde Burton Snowboards, ainsi que par Mike Olson et Pete Saari à la tête de Gnu Snowboards. S’ils exportent quelques planches à travers le monde, pratiquer le snowboard reste encore très confidentiel.

En France, le surfeur Marc Sarran est le premier à se lancer sur les pistes des Pyrénées avec un snowboard Winterstick en 1978. Le monde du skateboard commence ensuite à s’intéresser à ce sport cousin, qui se frotte aux half-pipes et lui offre une belle couverture médiatique. Une première compétition internationale est organisée en 1980 dans le Vermont et, en 1983, le film Apocalypse Snow de Régis Rolland braque les projecteurs sur le snowboard.
La fin des années 1980 verra la naissance d’un circuit de coupe du monde et les stations de la terre entière ouvrir leurs pistes à ce nouveau sport. L’entrée aux Jeux olympiques en 1998 finira de populariser cette discipline. Faire du snowboard est devenu cool, et le nombre d’amateurs n’a eu de cesse de croître depuis.

Bon à savoir : quelles différences entre le ski alpin et le snowboard ?

S’ils partagent les mêmes terrains de jeu, le ski et le snowboard n’ont, au final, pas grand-chose en commun. Pour faire du snowboard, vous n’aurez besoin que d’une planche et vos pieds seront positionnés dans la largeur. Pour le ski, deux spatules qui accueillent les pieds sur leur longueur et des bâtons seront nécessaires.

Quelles marques sont les précurseurs en Snowboard ?

Winterstick, Gnu Snowboards, Burton Snowboards et Sims Snowboard sont considérées comme les marques originelles, celles qui ont inventé et fait évoluer la planche jusqu’aux années 1980. Si la première propose des snowboards longs, assez larges et aux spatules progressives, les deux dernières misent, elles, sur des designs plus courts avec un positionnement du pied placé très en arrière.

En France, c’est la marque Dupraz qui s’est imposée comme une référence d’excellence. C’est notamment une des premières à proposer des fixations avec spoiler afin de conquérir les pistes. Chaque avancée technologique du ski s’est retrouvée au fur et à mesure dans la construction des snowboards, et verra ainsi les cambres varier pour pratiquer cette discipline en s’amusant sur toutes les neiges.

La tenue idéale pour faire du snowboard

Pour pratiquer le snowboard, vous n’aurez besoin que de :

  • Un tee-shirt technique respirant ;
  • Une polaire respirante qui évacuera la transpiration et apportera une isolation thermique ;
  • Une veste imper-respirante et coupe-vent ;

Les trois points-clés à retenir pour faire du snowboard :
  1. Les premiers gestes seront difficiles à appréhender, mais au bout d’une journée vous saurez déjà maîtriser les virages.
  2. Freestyle, Freeride, Pistes ou All Mountain : vous pourrez pratiquer le snowboard sur tous les terrains.
  3. Pour faire du snowboard, pas besoin de maîtriser le planté de bâton.