Ekosport, n°1 du sport Outdoor

Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Guide achat : l'univers ski de fond

Extrêmement populaire dans les pays scandinaves, au Canada, en Russie, mais aussi en Alaska, en France le ski de fond a longtemps été éclipsé par l’alpin. Cependant, ces dernières années, de plus en plus d’amateurs de sports d’hiver semblent redécouvrir les plaisirs de cette glisse technique appartenant à la famille des disciplines nordiques.Il faut dire qu’avec Martin Fourcade comme ambassadeur et des pistes parcourant les forêts, le ski de fond a de quoi susciter des vocations !

Dans sa version classique, le ski de fond se pratique sur des pistes damées, en suivant des rails et en prenant un appui axial sur une jambe puis l’autre. C’est pour cela que l’on appelle également cette variante le pas alternatif. Pour faire du skating, il faut adopter le pas de patineur et enchaîner les phases de glisse plus ou moins rapides en s’aidant de ses bras.

Quelles sont les origines du ski de fond ?

Faire du ski de fond est une pratique ancestrale. Son invention remonterait à l’Antiquité et serait originaire de Norvège. Il permettait alors aux chasseurs de se déplacer dans la neige. Au fur et à mesure des siècles, il fut adopté dans toute la Scandinavie et c’est au XIXe siècle qu’il arriva sous nos latitudes. C’est encore l’aspect pratique qui séduisit montagnards et militaires. Toujours en plein essor en Scandinavie où les premières compétitions prennent place dès 1843, le ski de fond devient alors un sport à part entière.
Son entrée aux Jeux olympiques en 1924 le rend extrêmement populaire et, avec la création des premières stations de montagne, faire du ski de fond s’impose très vite comme un loisir hivernal. On ne parle alors que de ski de fond classique. C’est en effet seulement dans les années 1980 que le skating révolutionne la pratique.

Bon à savoir : les skis de fond classique et skating sont-ils les mêmes ?

Pour la technique classique, on choisit généralement des skis plus longs que pour le skating. La partie centrale des skis aura également une zone fartée au milieu, à écailles ou dotée de peaux de phoque pour retenir le pied en position arrêt lorsque l’autre est en mouvement. Pour pratiquer le skating, vous choisirez des skis dont la semelle est lisse sur toute la longueur en dehors de la ou des rainures prévues pour évacuer la neige. Ils pourront également être munis de carres.

Quelles marques sont les précurseurs ?

Faire du ski de fond ou du skating ne serait pas aussi agréable sans les innovations de quelques marques précurseurs. En inventant la technique de fabrication des skis « contrecollés » dans les années 40, Rossignol a révolutionné le ski alpin comme celui de fond.
En 1964, c’est le modèle Alu-Acier de la marque autrichienne Madshus, Salomon,Peltonen et Atomic dans la course à l’innovation. Celle-ci verra ainsi le carbone intégrer la fabrication des skis de fond et la construction triaxial alléger l’équipement et en augmenter la précision et la stabilité.

La tenue idéale pour faire du ski de fond

Pour faire du ski de fond sans souffrir du froid, il est important de composer sa tenue en respectant la règle des 3 couches. Vous aurez ainsi besoin de :

  • Un tee-shirt à manches longues en fibres synthétiques respirant, et au séchage rapide pour évacuer la transpiration.
  • Une polaire qui continuera le travail d’évacuation de l’humidité tout en offrant une isolation thermique.
  • Une veste de ski de fond ajustée, imper-respirante et coupe-vent.

Les trois points-clés à retenir pour faire du ski de fond :
  1. Le ski de fond est une pratique qui remonte à plusieurs millénaires.
  2. Avant de s’équiper pour faire du ski de fond, il faut choisir entre le pas alternatif et le skating.
  3. Pour pratiquer le ski de fond, vous aurez besoin de vêtements techniques près du corps qui n’entravent pas les mouvements.