Guide d’achat : l'univers running

En quelques années, le running a connu une véritable explosion. En ville comme à la campagne, la course à pied est devenue pour beaucoup bien plus qu’une habitude du dimanche, c’est un véritable mode de vie. Il faut dire que cette discipline a de nombreux bienfaits. Activité cardio, elle permet d’entretenir le cœur et de renforcer sa masse musculaire.

Le running n’a par ailleurs pas son pareil pour maintenir un poids d’équilibre. Autre avantage du running : son effet déstressant et son influence positive sur le moral et la volonté. De nombreux sports peuvent certes le concurrencer sur ces critères, mais la course à pied a un avantage de taille sur eux : tout le monde peut la pratiquer. Pour faire du running, il suffit en effet de sortir de chez soi, chaussé d’une bonne paire de baskets et de se lancer.

Les particularités du running

Si tout le monde peut courir, pratiquer la course à pied régulièrement en toute sécurité nécessite de connaitre les particularités de ce sport. Votre foulée, votre terrain de prédilection et les distances parcourues détermineront les spécificités de votre pratique. Plus qu’un équipement, les chaussures de running seront alors l’élément central pour vous accompagner de manière adéquate lors de vos sorties. On distingue 3 foulées différentes :

  • Universelle (appui avant au centre);
  • Supinatrice (appui avant sur l’extérieur du pied);
  • Pronatrice (appui avant sur l’intérieur du pied).

Vous pourrez ensuite pratiquer le running sur les terrains suivants :

  • La route : privilégiez alors un très bon amorti;
  • La piste : un modèle léger et dynamique vous permettra de répondre aux particularités de ce type de running;
  • En salle : les tapis de course possèdent déjà un système d’amorti, privilégiez le confort.

Enfin, plus les distances parcourues s’allongent, plus il faut miser sur des chaussures de running conjuguant légèreté et amorti.


Différences entre le trail et le running

La principale différence entre le running et le trail est le terrain. En trail, on court en pleine nature et les règles internationales stipulent même que les parcours de cette discipline ne doivent pas présenter plus de 20 % de routes goudronnées ou bitumées. Le running, lui, se pratique donc sur route ou sur piste, mais pas exclusivement.

En effet, de plus en plus d’amateurs de course à pied s’aventurent hors des sentiers battus et intègrent dans leurs itinéraires des portions sur des chemins plus accidentés. On considère alors qu’ils pratiquent le running sur terrain mixte. Leurs baskets présentent un amorti permettant de limiter l’impact des ondes de choc lors des passages sur route et une semelle extérieure avec des crampons sculptés pour une meilleure adhérence sur les sentiers.

La tenue idéale pour faire du running

En dehors des chaussures, vous n’aurez pas besoin de grand-chose pour composer votre tenue afin de faire du running. En été, un short et un t-shirt respirants vous permettront de rester au sec sur votre parcours. En hiver, vous devrez adopter le système des 3 couches :

  • Un t-shirt technique respirant;
  • Une couche intermédiaire à manches longues chaude et parfaitement ventilée;
  • Une veste imper-respirante et coupe-vent (nécessaire seulement en cas de grand froid ou de pluie);
  • Des gants et un bandeau (bonnet et casquette peuvent également convenir) pour limiter la perte de chaleur et la sensation de froid.

Plus vous courrez rapidement, plus vous devrez choisir une tenue running près du corps pour ne pas gêner vos mouvements et limiter les frottements.

Bon à savoir : attention aux sous-vêtements

Pour protéger leur poitrine et optimiser leur confort pendant les courses, les femmes devront apporter une attention particulière au choix de leur brassière ou de leur soutien-gorge de running. Des chaussettes sans couture et dans des matériaux synthétiques qui évacuent parfaitement la transpiration et sèchent vite seront appréciées de tous les runners.


Les trois points-clés pour faire du running :
  1. Pour pratiquer le running en toute sécurité, il est important d’avoir des chaussures adaptées.
  2. Le trail et le running sont différents, les parcours de course à pied peuvent cependant comprendre des portions sur chemins.
  3. Pour faire du running, vous aurez besoin d’une tenue simple, mais adaptée aux conditions météorologiques.