Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Guide d'achat : l'univers raquette à neige

Les raquettes à neige permettent de parcourir les pistes qui leur sont réservées sur de nombreux domaines, mais aussi de s’aventurer en forêt même là où la poudreuse dépasse allègrement la hauteur d’un mètre. Si l’on pratique principalement les raquettes comme un loisir, le choix de l’équipement reste toutefois technique.

En effet, pour vous permettre d’évoluer en dehors des sentiers battus, les raquettes à neige doivent procurer une portance adaptée à la morphologie de chacun. La largeur de la surface de portance avoisine généralement les 20 centimètres pour une longueur allant de 55 à 65 cm.
Plus une personne est grande et lourde, plus elle aura besoin d’un tamis conséquent. Attention donc pour les personnes de petite taille à ne pas choisir des raquettes trop larges, sous peine de devoir marcher les jambes écartées ! Il est également important de tenir compte du poids de ses vêtements et de son sac à dos (matériel compris) avant de choisir ses raquettes neige. Plus la neige sera dure, plus vous pourrez vous orienter vers des raquettes dans la fourchette basse de la taille recommandée pour votre poids.

Quelles sont les origines des raquettes à neige ?

De l’Eurasie à l’Amérique du Nord, en passant par la Scandinavie : les raquettes à neige sont un mode de déplacement utilisé depuis des millénaires. Lorsque les Européens débarquèrent en Amérique au XVIe siècle, ils adoptèrent les modèles mis au point par les peuples indigènes, et leur donnèrent le nom de « raquettes » pour leur forte ressemblance avec l’accessoire du jeu de paume.

Au Québec, les raquettes devinrent très vite un loisir, mais c’est seulement au XIXe siècle que la production à cet usage fut lancée. En France, les raquettes ne réussiront véritablement à s’imposer comme un loisir populaire des sports d’hiver qu’a la fin des années 1980. Mais le succès est impressionnant et les domaines skiables décident alors de réserver des pistes à cette activité outdoor, qui permet de conjuguer pratique physique et balade ludique au cœur de paysages enneigés.

Bon à savoir : attention aux détails pour le choix de vos raquettes

Si vous avez l’intention de vous attaquer à des ascensions ardues, une cale de montée pourra vous être d’une grande aide. De même, plus vous pratiquerez en altitude et serez donc confronté à des terrains gelés, plus vous aurez besoin d’une accroche agressive et de raquettes forcément munies de crampons et de griffes.

Quelles marques sont les précurseures ?

TSL Outdoor est incontestablement la marque qui a le plus impacté la pratique des raquettes à neige en France. Avec une production quotidienne de 3 000 paires, la marque née à La Clusaz en 1981 est un des leaders mondiaux du secteur. Après avoir racheté Foilly, qui avait mis la pratique de la raquette à la portée de tous grâce à un modèle en plastique polyvalent, TSL invente la 225 en 1995.

Cette raquette à fixation articulée s’avère à la fois technique, confortable et sécurisante, et est aujourd’hui encore le modèle le plus vendu de la maison. La marque de raquettes Inook se fait, elle, remarquer pour son catalogue qui rassemble des modèles pour toutes les pratiques, quel que soit le niveau, et aussi de nombreuses références enfant.

La tenue idéale pour faire des raquettes

Qui dit raquettes à neige, dit sorties en plein hiver et passage en poudreuse. Il vous faudra donc :

  • Un manteau imper-respirant muni d’une jupe pour empêcher que la neige ne s’insinue ;
  • Un pantalon imper-respirant ;
  • Des guêtres pour limiter les intrusions de la neige ;
  • Des gants encore une fois imper-respirants et un bonnet ou un bandeau ;
  • Des raquettes adaptées à votre morphologie, mais aussi à la qualité de la neige que vous allez parcourir ;
  • Des bâtons à 3 brins pour facilement régler leur hauteur ;
  • Un sac à dos muni de bretelles ergonomiques et de rappels de charge pour plus de confort ;
  • Un airbag si vous souhaitez vous aventurer en hors-piste et prendre la route des sommets.
Les trois points-clés à retenir sur les raquettes à neige :
  1. Pour choisir ses raquettes, il faut tenir compte de sa morphologie, mais aussi de la qualité de la neige.
  2. N’oubliez pas de compter le poids de vos vêtements et de votre sac à dos rempli au moment de choisir la taille de vos raquettes à neige.
  3. Plus la neige sera dure, plus vous aurez besoin de griffes et de crampons acérés pour vous assurer une parfaite adhérence.