Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Equipement Ski Freeride

Le freeski est le sport de glisse qui progresse le plus ses dernières années. Il faut dire que les sensations sont au rendez-vous ! Mais attention, il est nécessaire d’avoir l’équipement de ski freeride adapté au hors-pistes. Le ski freeride est plus large au patin, les chaussures de ski sont plus flexibles tandis que les équipements de sécurité sont à la pointe de la technologie et du confort. Dans ce texte, retrouvez toutes les informations pour choisir votre matériel de ski freeride, celui adapté à votre pratique et qui vous garantira les meilleurs moments de glisse dans la poudreuse.

Matériel ski freeride

ski freeride

Ski freeride

Voir
ski freeride

Ski freeride

chaussures de ski

Chaussures de ski

Voir
chaussures de ski

Chaussures de ski

Casques ski

Casques ski

Voir
Casques ski

Casques ski

Masques ski

Masques ski

Voir
Masques ski

Masques ski

Qu’est-ce que le ski freeride ?

Aujourd’hui, le ski freeride, ou ski en hors-pistes, est de plus en plus pratiqué par des skieurs de tous niveaux. Les débutants préfèrent généralement rester sur les abords des pistes. Ceux de niveau intermédiaire s’essayent aux grands champs de poudreuse entre deux pistes. Enfin, les experts s’aventurent sur des terrains accidentés et non damés au départ, par exemple, de sommets d'arêtes. Ils empruntent des couloirs, sautent des barres rocheuses ou exécutent des figures. C’est une discipline impressionnante, un sport extrême à fortes sensations !

Médiatisé notamment grâce à Candide Thovex (qui a tourné deux épisodes de One of those days à La Clusaz), les freeriders professionnels concourent dans des compétitions internationales. Le Freeride World Tour par exemple, créé en 2008, où les deux Français Léo Slemett et Loïc Collomb-Patton excellent.

Cette discipline ayant de plus en plus d’adeptes, les grands équipementiers se sont adaptés pour proposer des gammes de skis freeride et des accessoires pour la sécurité. Skier en hors-pistes est autorisé en France...mais à vos risques et périls. C’est pour cette raison que la base est un équipement adapté et performant.

Comment choisir son matériel de ski freeride ?

Vous l’aurez compris, le freeride est une pratique tout à fait différente du ski de piste. Les conditions de glisse ne sont pas les mêmes, et le principal facteur à prendre en compte est la neige non damée.

Skis freeride

Le ski freeride est également nommé ski fat freeride. Ses lignes de cotes - c’est-à-dire la largeur du ski aux niveaux du talon, du patin et de la spatule - sont plus importantes que celles d’un ski de piste ou d’un ski polyvalent. Ainsi, privilégiez les skis avec une largeur au patin de minimum 90 voire 95 mm. Cette caractéristique vous permettra de déjauger dans la poudreuse.

Autre élément clé, le rocker. Plus le rocker au niveau de la spatule est important, meilleure sera la flottaison. En ce qui concerne le rocker arrière, il améliore la manoeuvrabilité. Un dosage équilibré et des rockers peu marqués sont préférables pour les débutants et ceux de niveau intermédiaire.

Enfin, comparez les poids des skis et adaptez votre achat de ski freeride à votre propre masse et condition physique. La bonne nouvelle, c’est que les fabricants améliorent leurs équipements avec des matériaux légers, résistants et flexibles comme le carbone ou le titane.

Chaussures de ski freeride

En ce qui concerne la chaussure de ski freeride, elle présente quelques particularités par rapport aux chaussures polyvalentes et de piste :

  • Le collier (haut des chaussons) : il présente une inclinaison plus faible vers l’avant.
  • La coque : souvent plus rigide tout en étant plus mince, elle permet de gagner quelques précieux grammes pour être plus léger pendant l’ascension, skis aux épaules.
  • Le flex : élevé, il est généralement supérieur à 100.
  • Le mode marche : des grips sous la semelle des chaussures et une bonne amplitude de mouvement.
  • Un chausson chaud : analysez l’isolation et l’étanchéité de la coque pour ne pas avoir les pieds trempés et glacés.

Casque pour le ski hors-pistes

Pour skier en hors-pistes, il est évident que le casque est un matériel de ski freeride indispensable. D’ailleurs, les compétiteurs en portent lors des championnats, car c’est une obligation de sécurité.

Pour choisir un casque de freeride, misez sur :

  • le maintien ;
  • la sécurité contre les petits et les gros chocs ;
  • la ventilation ;
  • la légèreté.

Masque pour le hors-pistes

En ce qui concerne la protection des yeux, elle est essentielle. Dans les petits couloirs, vous pouvez prendre une branche au niveau du visage. Et dans la grosse poudreuse, il arrive souvent d’être couvert de neige des pieds à la tête.

En freeski, privilégiez les masques de ski avec les caractéristiques suivantes :

  • vision panoramique ;
  • solidité ;
  • système antibuée ;
  • cadre anti-impact.

Quelles sont les plus grandes marques pour votre équipement de freeride ?

Pour pratiquer le freeride, faites confiance aux marques leader dans le monde de la glisse depuis des décennies : Rossignol, Salomon ou Dynastar. Mais pas seulement, puisqu’elles sont aujourd’hui des dizaines à se partager le marché. Elles dépassent sans cesse leurs limites et les innovations technologiques se succèdent. Les skis gagnent en performance tandis que les équipements de sécurité sont de plus en plus fiables. Finalement, vous pouvez partir tranquille et pratiquer votre sport préféré.

Salomon
K2
Dynastar
Faction
Atomic
Head
Völkl
Elan