Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment entretenir ses peaux de phoque ?

Pour passer des phases d’ascension à celles de descente, les peaux de phoque sont un accessoire essentiel du ski de randonnée. Mises à rude épreuve lors de chaque sortie, elles ont besoin d’être chouchoutées. Voici comment entretenir ses peaux de phoque.

Le ré-encollage, l’entretien obligatoire des peaux de phoque

Il existe deux types de peaux de phoque : les peaux de phoque autocollantes qui n’ont pas besoin de colle pour adhérer à la semelle de vos skis de randonnée et les peaux de phoque à encoller qui demandent une attention toute particulière. Généralement, il faut ré-encoller ses peaux de phoque à chaque début de saison. Mais, selon la fréquence de vos sorties, vous pourrez être amené à effectuer un ré-encollage en cours de route si jamais vous trouvez qu’elles n’adhèrent plus assez bien ou si, au moment de les ôter, la colle fait des fils ou adhère à la semelle.

La première étape pour ré-encoller vos peaux de phoque est de les débarrasser de la colle usée à l’aide d’un racloir chauffant. Place ensuite au ré-encollage à proprement parler. Vous pourrez utiliser, au choix, une spatule pour répartir une colle en tube ou un rouleau à colle.

Bon à savoir : peaux de phoque et écailles sont compatibles

Ce n’est pas parce que vos skis de randonnée sont dotés d’écailles que vous ne pouvez pas utiliser des peaux de phoque. Il faudra alors les coller sur la zone de retenue en prenant bien soit qu’elles ne dépassent pas sur les carres de vos skis.

Entretenir des peaux de phoque en sortie randonnée

Qu’elles soient à encoller ou autocollantes, les peaux de phoque sont très difficiles à poser si elles ont souffert du froid, c’est pourquoi il faut toujours les ranger contre soi avant de les chausser. Vous prendrez en revanche bien soin de parfaitement sécher la semelle de vos skis avant de les installer. Eh oui, aussi surprenant que cela puisse être, la colle à ré-encollage déteste la neige !

Une fois vos skis aux pieds, elles vous serviront à ne pas reculer, mais il arrive parfois qu’entre les mouvements répétés et la glace qui vient se loger sous vos spatules, elles souffrent un peu et se décollent à l’arrière. C’est pourquoi il est vivement conseillé de toujours emmener avec soi des patchs double-face ou un spray de ré-encollage qui vous permettront de finir votre randonnée dans de bonnes conditions.

Si vous souhaitez ôter vos peaux de phoque en pleine sortie, prenez toujours soin de bien les ranger pour les protéger de la poussière et vous éviter d’avoir à les ré-encoller à nouveau. Il existe des chaussettes de protection spécialement conçues pour cela, mais vous pouvez aussi tout simplement les remettre sur leur plastique de protection puis dans une housse. En revanche, ne les repliez jamais sur elles-mêmes, vous risqueriez de créer des amas de colle et d’avoir à repasser par la case ré-encollage une fois de retour chez vous.

Bon à savoir : botter n’est pas une fatalité

Quand la neige est humide ou collante, il arrive qu’elle s’agglomère sur la peau de phoque : c’est ce que l’on appelle « botter ». Pour éviter cela et garder une bonne glisse, vous pouvez pulvériser une solution anti-bottage à la maison ou emporter un pain de fart à froid lors de votre randonnée et en enduire vos peaux de phoque en cas de besoin.

Comment stocker ses peaux de phoque ?

Entretenir ses peaux de phoque, c’est aussi savoir comment les préserver lorsque vous ne skiez pas. La première chose à faire est de les laisser sécher. Attention cependant, les peaux de phoque sont très sensibles à la chaleur ; ne les mettez donc pas en plein soleil ou juste à côté de la cheminée. Une fois que toute trace d’humidité a été éliminée, il ne vous reste plus qu’à déposer les peaux de phoque sur leur support avant de les ranger dans un sac plastique bien hermétique. En effet, l’air a tendance à dessécher la colle et il n’y a rien de plus frustrant que de ressortir ses peaux de phoque et de s’apercevoir qu’elles sont bonnes à ré-encoller !

Les peaux de phoque sont un équipement indispensable du ski de randonnée, c’est pourquoi il faut les bichonner en procédant à un ré-encollage soigneux et en prenant toujours soin de les ranger méticuleusement. Après tout, bien entretenir ses peaux de phoque, c’est aussi l’assurance de sorties 100 % plaisir !

Les 3 points clés à retenir pour entretenir ses peaux de phoque :
  1. L’élément le plus important dans l’entretien des peaux de phoque est le ré-encollage.
  2. En randonnée, gardez toujours vos peaux de phoque contre votre corps lorsqu’elles ne sont pas sur vos skis.
  3. Stockez vos peaux de phoque avec précaution, c’est le meilleur moyen d’éviter de les ré-encoller.