Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment entretenir et laver ses chaussures de trail ?

Destinée à sortir des sentiers battus, la chaussure de trail a une fâcheuse tendance à se salir et à se salir vite ! Certes, nettoyer ses chaussures de trail après une belle sortie en plein air n’est pas la partie la plus réjouissante de l’expérience. Cependant, pour faire durer sa paire le plus longtemps possible, un entretien régulier est nécessaire. Voici les étapes indispensables pour entretenir et laver ses chaussures de trail.

Entretien d’une chaussure de trail

Trois actions clés :

  • Dépoussiérer l’extérieur ;
  • Aérer l’intérieur ;
  • Garder une semelle propre.
    • Entretenir ses chaussures de trail commence par éviter de les laisser au fond de son sac de sport, enfermées dans leur humidité, pendant des jours. À chaque retour de sortie, sortez vos chaussures et tapez-les l’une contre l’autre pour évacuer le maximum de déchets possible (poussière, terre, boue…) sous la semelle. Parfois, cela demandera de laisser sécher la boue, qui se décollera alors plus facilement. Sinon, rincez à l’eau la terre accumulée.

      Pour nettoyer la mesh, et déboucher les pores qui laissent l’humidité s’échapper, il suffit d’un coup ou deux de brosse pour se séparer de la poussière.

      Enfin, délacez très généreusement la chaussure pour l’aérer. Les puristes sortiront la semelle de propreté pour la sécher séparément.

      Imperméabiliser ses chaussures de trail

      Le lavage des chaussures de trail peut compromettre leur imperméabilité. Pour garder vos pieds au sec, il existe des bombes à appliquer sur la mesh pour réactiver l’imperméabilisant.

      Laver ses chaussures de trail à la machine : c’est niet !

      Un entretien régulier permet d’espacer les séances de lavage de ses chaussures de trail. Pour autant, impossible de s’en passer complètement. Le plus simple : jeter ses chaussures dans la machine à laver et les sécher sur le radiateur ou directement au sèche-linge. C’est en effet la manière la plus simple de ruiner son investissement et de détruire toutes les qualités techniques de sa chaussure.

      Que risque-t-on à opter pour ce type de lavage « moderne » ? Le lave-linge, tout comme le sèche-linge, expose la chaussure à de hautes températures, ce qui peut faire fondre la colle par endroits, déformer les plastiques, affaisser la mesh ou encore endommager l’amorti. De plus, les chocs dans le tambour vont marquer les plastiques chauds et contribuer à les déformer d’autant plus.

      Vous l’aurez compris, laver ses chaussures de trail à la machine à laver est une erreur. Alors, il ne vous reste plus qu’une seule option : le lavage à la main.

      Le séchage des chaussures de trail

      Le séchage fait partie d’une étape importante de l’entretien de ses chaussures de trail. Étant entièrement mouillées lors d'un grand nettoyage, il faudra compter entre 12 et 24 heures de sèche. À prévoir donc hors des périodes d'entraînement, ou disposer d'une seconde paire de course. Il est d'ailleurs recommandé de posséder deux paires de chaussures de trail afin de les utiliser en rotation, laissant à chacune le temps de s'aérer.

      Comment bien laver ses chaussures de trail ?

      Pour ce faire, il vous faudra : une bassine d’eau chaude, du savon type savon de Marseille et une brosse douce. Commencez par rincer les chaussures sous l’eau pour éliminer le plus gros de la boue, cailloux, poussière… Puis laissez tremper votre paire dans la bassine quelques minutes. Une fois bien imprégnée, vous pouvez commencer à brosser en douceur.

      Pour un rendu parfait, l’on pourra se munir d’une brosse à dents pour accéder aux recoins où les déchets aiment se loger comme par exemple sous les coutures ou entre la semelle et la mesh.

      Pour n’oublier aucun détail concernant le lavage de vos chaussures de trail, vous pouvez également laver les lacets à part. À défaut, seule la partie apparente sera propre, laissant le lacet sale sous les accroches. Délacez la chaussure et frottez les lacets sur toute leur longueur, l’idéal étant de les sécher à part également.

      Côté chaussure, laissez-les sécher en paix ! Pour aérer le maximum, délacez autant que possible et sortez la semelle de propreté. Sécher la chaussure et la semelle ensemble peut entraîner le développement microbien entre les deux parties, et donc les mauvaises odeurs. Celle-ci séchera plus vite hors de la chaussure, conservera mieux sa forme et permet à l’intérieur du chaussant de s’aérer.

      Belles et propres, vos chaussures de trail bien entretenues seront un régal à porter. Outre le look, c’est surtout l’hygiène qui compte afin de combattre les mauvaises odeurs et de limiter les risques d’infection.

      Les trois points-clés à retenir pour entretenir et laver ses chaussures de trail :
      1. Les chaussures de trail doivent être entretenues régulièrement.
      2. Laver ses chaussures de trail à la main avec de l’eau et du savon de Marseille.
      3. Il faut les laisser sécher à l’air libre, loin d’une source de chaleur directe.