Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment laver sa doudoune ?

Que ce soit pour la randonnée, le ski ou le snow, la doudoune est un incontournable du sport outdoor. Mais pour qu’elle dure longtemps, il est important de savoir comment laver sa doudoune qu’elle soit en plume, en duvet ou en synthétique.

Quand laver sa doudoune ?

Laver sa doudoune est un geste essentiel pour son confort. En effet, l’accumulation de saleté et de transpiration lui fera perdre de ses qualités d’isolation, c’est pourquoi il faut surveiller les signes d’encrassement. Pour les doudounes en plume ou en duvet, l’accumulation de matière au niveau du col, des poignets ou des aisselles sont bien souvent un indicateur. La perte de gonflant du duvet doit aussi vous alerter. Plus généralement, et notamment pour les doudounes en synthétique, les accumulations de sébum aux endroits en contact avec votre peau permettent de savoir s’il est temps de laver sa doudoune.

Si vous ne vous servez de votre doudoune que lors de brefs séjours à la montagne ou en ville, alors il vous suffira de la laver une fois dans l’année. Si vous en avez une utilisation plus régulière et plus intense, un lavage tous les 6 mois est la norme. Dans tous les cas, la lessive en poudre est à proscrire, car elle est très difficile à rincer et pourrait boucher les micro-pores des tissus techniques. De même, les solvants chimiques utilisés lors d’un nettoyage à sec peuvent endommager les membranes techniques comme le Gore-Tex.

Les bons gestes pour nettoyer sa doudoune

En plume, en duvet ou en synthétique, le moyen le plus simple pour laver sa doudoune est d’utiliser un lave-linge après avoir vérifié sur l’étiquette de votre vêtement qu’il supporte ce genre de nettoyage.

Laver une doudoune en plume ou en duvet :

  • Fermez la fermeture éclair centrale, détachez les boutons du bas de la doudoune, détendez les cordons de la capuche et ouvrez les bandes velcro des poignets.
  • Si votre machine à laver possède une ouverture sur le haut, placez votre doudoune en duvet dans un filet de protection.
  • Ajoutez des balles de lavage et lancez un cycle court à 30 °C. Des balles de tennis neuves peuvent faire l’affaire, mais elles risquent d’endommager votre tambour.
  • Il est recommandé d’utiliser un savon dédié au lavage des équipements en plume ou en duvet qui n’endommagera pas la déperlance du tissu extérieur tout en revitalisant les qualités d’isolation de votre rembourrage. Si vous n’en avez pas et choisissez d’utiliser une lessive classique, procédez à un rinçage supplémentaire une fois le cycle terminé. Pour le rinçage, n’allez pas au-delà de 800 tours/minute.

Laver une doudoune en plume ou en duvet :

Là encore, il est préférable d’utiliser une lessive adaptée aux tissus techniques qui équipent votre doudoune et lui assurent respirabilité, isolation thermique et imperméabilité. Il suffit ensuite de procéder de la même manière que pour une doudoune en duvet, les balles de tennis ou de lavage en moins.

Lavage à la main :

Que ce soit pour une doudoune synthétique ou en duvet vous pouvez tout à fait la laver à la main. Il vous suffit de remplir le fond de votre baignoire d’eau tiède, jamais chaude, et d’y diluer la lessive. Imprégnez ensuite votre doudoune d’eau savonnée et malaxez-la. Pour les zones plus sales, déposez du savon sur une brosse à ongles et frottez-les délicatement.

Évacuez ensuite l’eau sale et rincez longuement à l’eau tiède en utilisant la pomme de douche. Pressez bien votre doudoune pour en extraire toute la lessive. Il serait tentant d’essorer sa doudoune en la tordant, mais c’est pourtant un geste qui risque d’endommager votre veste. Il est donc préférable de simplement la comprimer entre vos mains afin d’évacuer le plus d’eau possible, puis de la presser entre des serviettes de bain pour peaufiner l’essorage.

Bon à savoir : les bons gestes pour éliminer les taches

Pour véritablement décrasser certains endroits stratégiques comme le col, les poignets ou les aisselles, il est conseillé de les nettoyer avec une brosse à ongles et un peu de savon. Frottez légèrement et rincez avant de mettre en machine. Vous pouvez également utiliser cette technique pour nettoyer une tache isolée alors que votre doudoune est propre.

La doudoune en Gore-Tex : traitement spécial

Si vous avez une doudoune munie d’une membrane technique de type Gore-Tex qui vous permet de rester au sec grâce à son imperméabilité et à sa respirabilité, alors vous devrez prendre cette spécificité en compte au moment de laver votre doudoune. Un lavage avec une lessive classique pourra tout à fait convenir, mais un nettoyant spécifique vous permettra de réactiver la déperlance.

Quel que soit votre choix, veillez à procéder à deux rinçages et, une fois votre doudoune parfaitement séchée, offrez-lui 20 minutes supplémentaires dans le sèche-linge afin de stimuler les qualités originelles de votre membrane technique. Si vous n’avez pas de sèche-linge, faites sécher votre doudoune puis repassez la surface extérieure à la température pour vêtements délicats en la protégeant avec une serviette de bain.

L’imperméabilisant est-il obligatoire ?

Le moment du lavage est aussi souvent celui de l’imperméabilisation. Si votre membrane technique montre des signes de faiblesse, profitez de son nettoyage pour lui appliquer une solution d’imperméabilisation. Vous aurez le choix entre deux méthodes :

  • Imperméabilisation par immersion : après avoir soigneusement nettoyé le compartiment lessive de votre machine à laver, versez-y le traitement imperméabilisant. Lancez un cycle doux, puis faites sécher votre doudoune de manière classique.
  • Imperméabilisation par pulvérisation : sortez votre doudoune de la machine et pulvérisez le traitement sur toute la surface extérieure à une distance d’environ 15 cm. Épongez le surplus avec une serviette humide puis, après quelques minutes, peaufinez l’application en n’oubliant pas les coutures et les endroits dissimulés (sous les aisselles, dans le dos).

Comment faire sécher sa doudoune ?

Une fois la doudoune lavée vient l’opération délicate du séchage. Après un nettoyage au lave-linge ou à la main, il est recommandé de déposer sa doudoune sur une serviette de bain et de la recouvrir d’une autre afin d’éponger l’eau au maximum.

  • Séchage naturel : la règle universelle est de faire sécher sa doudoune à plat dans un endroit aéré et pas en contact direct avec une source de chaleur, que ce soit le soleil ou un radiateur. Faites sécher votre doudoune à plat sur un étendoir pendant au moins 48 heures en prenant soin de la retourner une fois par jour. Après ce délai, vous pourrez la pendre à un cintre, car la majeure partie du poids de l’eau aura disparu, elle ne risquera pas de se déformer. Pour les modèles en plume, il faudra également prendre soin de briser les boules de matière qui se seront créées pendant le lavage. N’hésitez pas également à tapoter votre doudoune en duvet pour l’aider à retrouver son volume. Le séchage prend plusieurs jours, il faut donc laver sa doudoune au moins une semaine avant de l’utiliser.
  • Séchage mécanique : la plupart des doudounes supportent le sèche-linge, mais vérifiez tout de même l’étiquette avant de passer à l’action. Utilisez un séchage doux avec, pour les doudounes en plume ou duvet, deux balles de lavage dans le tambour. Même avec un modèle en synthétique vous aurez besoin de plusieurs cycles pour sécher entièrement votre doudoune. Le nombre de programmes dépendra de l’épaisseur de votre doudoune et de la chaleur. Favorisez toujours une température basse, quitte à faire de nombreux passages au sèche-linge. Pour optimiser la rapidité du séchage, pensez à retourner votre doudoune dans le tambour. Entre chacun d’eux, sortez votre doudoune et tapotez-la pour lui rendre sa forme. Profitez-en pour séparer les plumes agglomérées.

Attention aux doudounes à fourrure

Il n’est pas rare de voir des doudounes ornées de fourrure sur la capuche. S’il s’agit de poils en synthétique, vous pouvez tout à fait tout nettoyer ensemble, que ce soit à la main ou en machine. En revanche, on ne lave jamais la vraie fourrure. Si votre capuche est amovible, nettoyez-la avec un gant de toilette et dépoussiérez la fourrure avec un chiffon sec. Si ce n’est pas le cas, vous devrez laver votre doudoune à la main et redoubler d’agilité et de patience pour réaliser l’opération sans mouiller la parure de votre capuche. Pour plus de sûreté, enveloppez-la dans un sac plastique que vous scellerez le plus hermétiquement possible.

Il n’est pas nécessaire de la nettoyer souvent, mais quand vient l’heure de laver sa doudoune, il faut prendre son temps et adopter les bons gestes afin de prolonger sa durée de vie et de profiter longtemps d’une isolation thermique et d’une imperméabilité sans faille.

Les trois points-clés pour savoir comment laver sa doudoune :
  1. Avant de laver sa doudoune, il est indispensable de consulter les instructions de lavage données par le fabricant.
  2. Pour bien nettoyer sa doudoune, il faut lui offrir un traitement adapté à la composition de la doublure : duvet, plume, synthétique.
  3. Si votre anorak est muni d’une membrane imper-respirante comme le Gore-Tex, vous pouvez lui appliquer un traitement imperméabilisant quand ses qualités techniques faiblissent.