Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment choisir sa tenue de running, course à pied ?

Quand on pense course à pied, on pense forcément basket de running. Mais pour des séances confortables, il faut choisir sa tenue de running avec précaution. Suivez le guide pour trouver les vêtements de course à pied adaptés à toutes vos sorties.

La bonne tenue de course à pied quand il fait froid

Pour le haut du corps

Quand les températures baissent, impossible de vous passer du système 3 couches. Pour avoir chaud tout au long de votre run, vous devrez superposer un vêtement de running technique qui constituera une couche de base respirante pour une évacuation de la transpiration optimale et au séchage rapide. Vous pourrez ensuite enfiler une couche de chaleur comme une polaire fine qui devra combiner isolation et respirabilité pour chasser l’humidité dégagée par votre corps vers la couche supérieure. Cette dernière sera constituée d’une veste isolante et, encore une fois, respirante. Si la pluie ne vous fait pas peur, choisissez un modèle imperméable. Si vous n’envisagez pas de courir sous une averse, un modèle coupe-vent fera largement l’affaire.

Côté accessoires, un bonnet de running ou un bandeau de sportseront nécessaires pour empêcher la déperdition de chaleur et protéger les oreilles. De même, les gants sont indispensables, car les mains sont particulièrement sensibles au froid. Au moment de choisir votre tenue de running, vous pourrez opter, dans un premier temps, pour une paire de gants en soie que vous pourrez ensuite porter sous des modèles doublés et plus protecteurs du vent et de la pluie.

Pour le bas du corps

Le collant de course est un incontournable lorsque l’on recherche un vêtement de running pour l’hiver. Il apporte une fine couche de protection aux jambes, ce qui permet de maintenir les muscles et les articulations à la bonne température. Leur matière respirante évacue la transpiration, ce qui, conjugué à la chaleur de vos efforts, vous protègera du froid.

Pour les chaussettes, le mérinos est la matière de prédilection pour une bonne isolation contre le froid et l’expulsion de la transpiration. Mais il faudra également limiter la part de maille dans votre tige pour limiter la pénétration du froid et de l’humidité extérieurs dans vos baskets. Si vous le pouvez, complétez donc votre tenue de running pour l’hiver d’une paire de chaussures de course équipée d’une membrane imperméable et respirante de type Gore-Tex.

Choisir sa tenue de running quand il fait beau

Pour le haut du corps

Plus besoin du système 3 couches, le seul vêtement de running qu’il vous faudra quand il fera chaud est un t-shirt technique. Le coton, qui garde l’humidité et ne sèche pas vite, est à proscrire. Il faut choisir votre vêtement de running dans une matière synthétique qui sèchera rapidement. Il est important, pour ces tenues de running près du corps, de limiter les coutures intérieures afin de ne pas souffrir de blessures dues aux frottements. Un modèle équipé de maille au niveau des aisselles offrira de nombreux avantages.

Pour le bas du corps

Vous pouvez ranger vos collants de course, le vêtement de running à privilégier quand on court en été ou au printemps est le short. Large ou moulant, l’essentiel est de vous apporter un bon confort et de limiter les frottements.

Bon à savoir : moduler, c’est la clé?!

Ces règles pour choisir sa tenue de running en fonction des conditions climatiques ne sont pas absolues. En effet, selon la sensibilité de chacun au froid ou à la chaleur, on pourra porter ou non tel ou tel vêtement de running. L’important est de toujours courir avec, en guise de première ou seule couche, un vêtement de running technique à séchage rapide et doté d’une bonne respirabilité. La suite est une question de ressenti.

Vêtements de running moulants ou amples ?

En matière de course à pied, il y a deux écoles : ceux qui sont plus à l’aise avec un vêtement de running moulant et ceux qui préfèrent une tenue de course à pied plus ample. Tant que vos vêtements évacuent la transpiration, vous offrent une isolation adaptée aux conditions météorologiques et que vous êtes à l’aise, vous pouvez opter pour l’une ou l’autre solution

Cependant, il est tout de même conseillé de réserver les vêtements de running amples à des séances de jogging à une allure modérée (moins de 10 km/heure). À un niveau plus élevé, il devient réellement plus agréable de courir avec une tenue près du corps. Plus légère et moins irritante, elle vous permettra de pousser votre recherche de la performance à son maximum.

Ne négligez pas vos sous-vêtements

Au moment de choisir sa tenue de running, il faut aussi penser aux sous-vêtements. Il vous faudra privilégier des modèles qui épousent les lignes de votre corps et sans couture. Les femmes devront également choisir une brassière adaptée au running.

Pour protéger la poitrine des chocs, il est important de choisir un soutien-gorge qui absorbera les percussions subies par les seins et leur procurera un bon maintien. Pour un maximum de confort, mieux vaut se diriger vers des modèles comportant très peu de pièces métalliques et de coutures. Un dos nageur permet par ailleurs une meilleure amplitude de mouvement et une bonne tenue des bretelles sur les épaules.

Les accessoires pour compléter votre tenue de running

La ceinture de course

Les clés, le portable, les mouchoirs : vous n’allez pas courir avec tout ça dans vos mains?! Pour vous libérer, vous pourrez tout placer dans les poches de votre veste en hiver, mais en été, la solution la plus adaptée est la ceinture de course de type Flipbelt. Elle permet une bonne répartition du poids autour de la taille pour ne pas vous entraver dans votre course.

Un système de portage d’eau

Selon la longueur de vos séances, vous pourrez choisir une ceinture porte-guidons, une flasque avec portage au poignet ou une poche à eau pour vous hydrater tout au long de l’effort.

Des lunettes de soleil

Pour des sorties agréables sous le ciel bleu ou par temps de neige, des lunettes de soleil aux lignes adaptées au running sont indispensables.

Une casquette

Pour une fois, pas besoin d’un vêtement de running, vous pourrez aller vous servir dans votre garde-robe classique pour dégoter une casquette qui vous protègera des insolations lors des courses en plein soleil, mais aussi de la pluie. Vous pourrez également opter pour un buff que vous pourrez utiliser en hiver en guise de tour de cou.

Une montre cardio GPS

Si vous en êtes à choisir une tenue de running, c’est que vous avez décidé de vous y mettre sérieusement. Il peut donc être intéressant pour suivre votre activité et trouver des angles d’amélioration d’investir dans une montre cardio GPS.

Un vêtement de running rétroréfléchissant

Pour courir en toute sécurité quand la visibilité est limitée (par temps couvert ou la nuit), il est important de choisir une tenue de running, course à pied contenant des éléments rétroréfléchissants qui vous rendront visible des automobilistes.

Pour réussir toutes ses sorties, il faut choisir sa tenue de running avec minutie afin de ne pas souffrir des conditions météorologiques et de s’adonner à sa passion par tout temps.

Les trois points-clés pour choisir sa tenue de running, course à pied :
  1. Pour choisir sa tenue de running, il faut prendre en compte les conditions climatiques, mais aussi l’intensité de son entrainement ;
  2. En hiver, le système 3 couches vous permet d’être parfaitement isolé du froid tout en évacuant la transpiration ;
  3. L’incontournable de toute tenue de course à pied, en été comme en hiver, est le vêtement de running technique, celui qui sera en contact direct avec la peau.