Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Choisir la taille de ses skis

Chaque expert y va de ses recommandations pour aider à choisir le taille de ses skis : +5 cm par ci, -5 cm par là. Il est vrai que parmi tous les modèles disponibles, choisir la bonne taille de ses skis n’est pas chose aisée. En effet, il faut pour cela prendre en compte sa pratique, son niveau et ses besoins. Nos conseils pratiques Ekosport pour faire le bon choix.

Quelle taille de ski choisir ?

Avant de s’intéresser à la longueur des spatules, c’est avant tout du côté de sa pratique qu’il faut regarder. Ski de piste, all-mountain, freestyle ou 100 % dédié au hors-piste : chaque ski a ses propres caractéristiques.

Avant de vous identifier à une catégorie « débutant, intermédiaire, expert », demandez-vous plutôt si vous vous sentez à l’aise, si vous êtes capable d’évoluer à plus haute vitesse et si vous contrôlez à 100 % vos skis en cas d’éléments surprise (un skieur qui change de trajectoire, une bosse, une plaque de verglas…). Ce sont les bonnes questions pour bien évaluer son niveau en glisse.

L’avènement des skis paraboliques

Révolu est le temps où les skis dépassaient de près de 20 cm le skieur. Grâce à la technique des skis paraboliques, il n’y a plus besoin d’avoir des skis aussi longs pour s’amuser en montagne. Plus fin sous la chaussure qu’aux extrémités, cette forme lui confère un rayon de courbure plus court facilitant l’entrée en virage. Aujourd’hui, la quasi majorité des skis sont paraboliques.

Quelle taille de ski pour la piste ?

Le ski loisir, c’est ce que pratique la majorité des vacanciers à la montagne. Vous ne cherchez ni la vitesse, ni la frime, ni les sauts à 360° dans les airs. Vous, c’est le grand air, le plaisir de la glisse, la sortie en famille ou entre amis, quelques bosses si vous en croisez une, et les discussions sur les télésièges. Cela tombe bien ! La plupart des skis pistes sont taillés pour cela. Ils sont souples et relativement tolérants pour laisser passer quelques fautes techniques. Ce sont des skis pour se faire plaisir sur les pistes en toute simplicité. Ici, on cherche un maximum de stabilité, une bonne maniabilité et un contrôle aisé de ses skis.

Pour choisir la taille de ses skis en longueur, restez entre - 5 et - 15 cm en dessous de votre taille. Les skieurs plus performants pourront viser entre - 5 et - 10 cm.

La taille des skis de carving

ailler de grandes courbes sur des pistes damées, rechercher la vitesse, l’angle, l’adrénaline, voilà pourquoi sont construits les skis de carving, aussi appelés skis racing ou skis performance piste. Avec leur taille de guêpe, ces skis sportifs sont vifs et réactifs. Ils fendent la neige et tiennent la route.

Mais il y a carving et carving. Pour enchainer un slalom, on pourra réduire de -20 à -15 cm en dessous de sa taille. Plus court, le ski sera plus nerveux. En revanche, pour de belles courbes façon SuperG, un ski à sa taille sera plus stable et donc plus adapté.

Choisir la taille de ses skis all-moutain

Vous aimez la piste, les bords de piste et le hors-piste. À l’aise sur tous les terrains, vous vous êtes décidé à vous offrir une paire de skis all-moutain. Reste à définir la taille. Un ski polyvalent cumule tous les avantages pour vous permettre de bien gérer tout type de neige : damée, poudreuse, trafollée, soupe… Ils sont généralement un peu plus larges au patin, afin d’offrir une meilleure flottabilité sur neige fraiche tout en restant maniables sur piste. De plus, ils sont équipés d’un rocker avant pour mieux déjauger en hors-piste.

Être bon sur tous les terrains, voilà l’ambition du ski all-moutain. Pour bien choisir sa taille de skis, charge à vous d’évaluer votre préférence piste/hors-piste. En fonction, vous opterez pour un ski moins long si l’avantage va à la piste (ski 50/50) et plus long si le hors-piste prend le dessus (60 à 80 % poudreuse).

Choisir sa taille de ski all-moutain, c’est aussi prendre en compte son niveau en ski. Un skieur débutant privilégiera la maniabilité afin de garder la maitrise de ses skis et ainsi, progresser plus aisément sur différents types de neige. Il choisira des skis un peu plus courts. A contrario, un skieur aguerri, adepte de la vitesse, souhaitera des skis plus stables et bénéficiant d’une meilleure portance. Il faudra donc choisir une taille de skis plus longue.

En ski all-mountain, il faut choisir une taille de skis en fonction de son niveau :

  • Skieur débutant : de - 5 à - 10 cm en dessous de sa taille ;
  • Skieur intermédiaire à confirmé : de - 5 cm en dessous de sa taille ;
  • Skieur expérimenté : à sa taille ou + 5 cm.
Ski homme vs ski femme

Dans les rayons se côtoient des skis homme et des skis femme. Gimmick marketing ou réel besoin ? Outre la sérigraphie, la différence majeure se porte sur le poids, car les skieuses sont généralement moins lourdes que leurs confrères. Ce sont donc des skis adaptés au poids plume. Côté taille, rien ne change. Les recommandations sont valables pour homme comme pour femme.

Bien choisir la taille de ski freestyle

Choisir la bonne taille en ski freestyle, c’est miser sur la légèreté pour les sauts et sur la stabilité pour la réception. Ici, contrairement aux autres catégories, ce n’est pas tant le niveau qui prime, mais le terrain de jeu ! Le freestyle se pratique en snowpark comme en pleine montagne (dit « ski backcountry »), et chaque type de module requiert une approche plutôt qu’une autre.

Si vous vous amusez principalement en snowpark, choisissez un ski à votre taille ou à peine plus court (- 5 cm). La réception sera optimale, en avant ou en switch, le ski sera léger et joueur. Pour une aisance sur piste en plus de vos figures en snowpark, raccourcissez jusqu’à - 10 cm.

En revanche, si c’est en hors piste que se trouve votre kiff, il vous faudra un ski plus long (et bien entendu dédié au backcountry donc plus large au patin). Vous pouvez aller jusqu’à + 15 cm en delà de votre taille sans compromettre la maniabilité. Plus le ski sera long, meilleure sera la flottabilité. C’est donc un critère à ne pas négliger quand on souhaite s’aventurer dans les champs de poudreuse hors-piste pour y réaliser ses figures.

La meilleure taille pour un ski freeride

Le freeride, ou le « hors-piste » en français, est une catégorie très vaste qui rassemble une multitude de pratiques. Choisir un ski freeride dépend de son approche de la glisse en dehors des pistes. Plutôt casse-cou de la descente, plutôt adepte de la rando, plutôt fan de poudreuse : il y en a pour tous les gouts. Et bien entendu, chaque discipline va privilégier un aspect du ski hors-piste.

Dans tous les cas, les powder skis sont conçus pour une meilleure portance sur neige fraiche. Ils affichent des largeurs au patin démesurées. Ce qui signifie que côté flottabilité, vous êtes couvert. Reste à décider de la manœuvrabilité. Entre votre taille et +5 cm, vos skis resteront maniables dans la plupart des situations, mais les descentes, chrono en main, sont à proscrire. Cela correspondrait à la fourchette « débutant/intermédiaire », c’est-à-dire que vous vous débrouillez hors-piste, mais il reste quelques progrès à faire pour être vraiment prêt à gérer tous les types de neige (fraiche, mais aussi trafollée, croutée, tracée…) et un peu de confiance à prendre sur des dénivelés plus marqués.

La fourchette haute vise jusqu’à +15 cm au-dessus de sa taille. Ces skis longs sont à recommander aux experts, capables de dévaler des couloirs, des combes et des espaces très pendus, peu importe la qualité de la neige. Ainsi, on mise sur la stabilité à vitesse élevée.

Quelle taille de ski choisir pour un enfant ?

Nos petits bouts de chou grandissent vite. Et malgré la réticence des parents et de leur budget, il faut adapter la taille des skis à celle des enfants, à chaque nouvelle saison hivernale. Jusqu’à 1,50 m ou jusqu’à 45 kg, il est préférable de s’intéresser à la catégorie « enfant ». Au-delà, on peut envisager les skis juniors voire certains skis adultes.

Plus le ski est long, plus il demandera des efforts à votre progéniture. Choisir une taille de ski de la fourchette haute oblige l’enfant à travailler plus, et ainsi ce dernier progressera plus vite. Pour autant, attention à ne pas le décourager avec des skis incontrôlables.

Pour des enfants très jeunes, mesurant moins de 115 cm, prenez au plus court un ski arrivant à la poitrine, au mieux un ski arrivant au niveau du menton. Jusqu’à 155 cm, on peut grimper jusqu’au cou pour les débutants. De manière générale, ne dépassez pas la hauteur du nez, sauf si votre bambin est particulièrement sportif ou pratique le ski plusieurs semaines par an.

Tableau récapitulatif de la taille de ski à choisir selon sa pratique

Pratique Débutant Intermédiaire Expert
Loisir -5 à -15 cm -5 à -10 cm -5 cm
Racing A sa taille -5 à -10 cm -20 à -15 cm
All mountain -5 à -10 cm -5 cm +5 cm
Freestyle -5 cm A sa taille Jusqu'à +15 cm
(backcountry)
Freeride À sa taille
jusqu’à + 5 cm
+5 à +10 cm jusqu’à +15 cm

Les conseils génériques ont assez peu de sens, car ils ne prennent pas suffisamment en compte la variété de critères nécessaires pour établir précisément la taille recommandée d’un ski. C’est une analyse sans complexe de ses envies, de ses besoins et de ses compétences qu’il faut faire avant de choisir la taille de ses skis. Plus vous serez précis, mieux vous serez conseillé : niveau, terrain de prédilection, type de ski, mais aussi si vous souhaitez un ski pour progresser, un ski pour aller vite, un ski ultra maniable, ou encore un ski léger. Une quantité de questions qui vous aideront à mieux cerner vos besoins et donc la taille de vos skis.