Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment choisir ses skis de randonnée ?

Pour partir à l’assaut des sommets en alternant phases de glisse en montée et descentes effrénées dans la poudreuse, rien de tel que le ski Backcountry aussi appelé ski de randonnée nordique. On vous guide pour vous aider à choisir vos skis de randonnée.

Choisir ses skis de randonnée : les critères clés

Pour s’adonner aux plaisirs de la glisse loin des pistes damées et découvrir la montagne sous un jour plus sauvage, rien de tel que le ski de randonnée nordique. Mais pour que chacune de vos sorties vous donne entière satisfaction, il est essentiel de choisir des skis de randonnée qui vous conviennent parfaitement. En effet, si vous débutez par de petites balades, vous serez vite grisé par les sensations uniques de cette pratique du ski ancestrale et l’envie de prolonger vos sorties qui deviendront de plus en plus physiques. Pour bien choisir vos skis de randonnée nordique, vous devrez vous pencher sur quatre caractéristiques :

  • L’ergonomie des skis (forme, ligne de côtes et cambre) ;
  • La taille des skis de randonnée ;
  • Les fixations ;
  • Le système anti-recul (ou de retenue).

Ergonomie : trouvez vos skis de randonnée sur mesure

Ce sont votre niveau et le type de ski que vous souhaitez pratiquer qui vont vous aider à choisir les skis de randonnée à la forme qui vous est la plus adéquate. Les lignes de côtes expriment la largeur de votre ski en trois points clés : le talon, le patin et la spatule. Le cambre, lui, est le léger arc formé par vos skis lorsque vous les regardez de profil. Pour ce point, le poids et la taille du skieur doivent également être pris en considération.

Niveau débutant : objectif découverte et randonnée paisible

  • Lignes de côtes : au moment de choisir vos skis de randonnée, vous verrez obligatoirement la mesure des trois lignes de côtes figurer sur la paire que vous envisagez de vous offrir. Le ski de randonnée se pratique sur de la poudreuse et, lorsque l’on est habitué à la stabilité des pistes damées ou que l’on débute en Backcountry, ne pas s’enfoncer n’est pas toujours une mince affaire. C’est pourquoi il est alors fortement conseillé de choisir des skis de randonnée aux lignes de côtes conséquentes pour gagner en stabilité.
  • Forme : misez sur des skis paraboliques, c’est-à-dire avec une largeur importante à l’avant et à l’arrière et une taille plus fine.
  • Cambre : puisque la vitesse n’est pas votre objectif premier, un cambre souple permettra à un gabarit classique de se familiariser avec ces nouvelles sensations. Plus votre poids sera important, plus vous pourrez augmenter la rigidité du cambre de votre ski.

Le randonneur freerider : cap sur la poudreuse

  • Lignes de côtes : pour profiter de vos sorties, vous devez opter pour des skis de randonnée aux lignes de côtes élevées qui vont vous permettre de rester à flot lors de vos descentes même si la neige est profonde ou fraîchement tombée.
  • Forme : large de l’avant à l’arrière et sans que la mesure au niveau du pied ne soit affinée.
  • Cambre : si ce sont les descentes dans la poudreuse qui vous intéressent, vous allez tout faire pour passer le moins de temps possible en montée. Pour ne pas trop peiner dans l’ascension, ne choisissez pas un cambre trop souple. Par ailleurs, si vous souhaitez vous attaquer à des pentes à pic, un cambre rigide donnera plus de répondant à vos skis.

Le randonneur puriste : tout pour la performance

  • Lignes de côtes : depuis le temps que vous pratiquez le Backcountry, niveau stabilité, vous êtes pleinement opérationnel, c’est pourquoi vous pouvez faire le choix de skis de randonnée aux lignes de côtes moindres, ce qui vous aidera à gagner en performance dans les ascensions.
  • Forme : les puristes se dirigeront vers des skis traditionnels, c’est-à-dire longs et étroits mais aussi dotés de carres, mais les skis paraboliques combleront également toutes leurs attentes.
  • Cambre : avec votre entraînement, aucune question à vous poser, c’est un cambre rigide qu’il vous faut pour avancer à toute allure dans les ascensions.
Bon à savoir : le cambre, c’est aussi une question de gabarit

Pour évaluer le cambre idéal, il faut aussi tenir compte du poids et de la taille du skieur. En effet, c’est grâce à la rigidité du cambre qu’il va pouvoir avancer avec plus ou moins de facilité. Si le cambre est trop souple pour son poids, sa glisse ne sera pas bonne car le ski sera trop écrasé, et s’il est trop rigide comparé à son gabarit, il n’aura pas assez de force pour plaquer son ski au sol dans la phase d’appui.


Quelle taille de skis de randonnée choisir ?

Impossible de réaliser un guide pour trouver la bonne taille de ski de randonnée. Bien évidemment, la taille du skieur est un critère important pour trouver la bonne longueur de ski de fond. Cependant, on peut également opter pour des skis plus courts que les recommandations lorsque l’on débute. De même, sur la poudreuse, un skieur peut choisir une taille de ski de randonnée supérieure pour maintenir une bonne flottabilité. Si un skieur est équipé de skis étroits, il pourra, lui, gagner en stabilité avec des skis plus grands.

Cependant, voici quelques chiffres qui vous aideront à vous donner une idée de la longueur de ski de randonnée adaptée à votre taille :

  • Niveau débutant : même taille que vous et jusqu’à 10 cm de moins que vous.
  • Freeride : entre 5 cm de moins et 5 cm de plus que vous-même.
  • Skieur confirmé : même taille que vous et jusqu’à 10 cm de moins que vous.

Pour quel système de retenue opter ?

Pour pouvoir vous permettre d’avancer en pas alternatif sur le plat comme dans les ascensions, les skis de randonnée doivent être équipés d’un système de retenue. Il en existe trois :

  • Les écailles : le système anti-recul facile à vivre, à choisir lorsque l’on débute pour ne pas avoir trop d’entretien mais, pour certains, un peu trop bruyant.
  • Le fart de retenue : à déposer dans la chambre à fart de vos skis de randonnée si vous maîtrisez l’art du fartage.
  • Les peaux de phoque : à positionner sur la semelle de vos skis de randonnée lorsque vous avancez en pas alternatif avant de les retirer pour les descentes.
Bon à savoir : prenez soin de vos peaux de phoque

Il est important de bien reposer les peaux de phoque sur leur support à chaque fois qu’on les retire et de les ranger dans sa combinaison pour que la chaleur du corps protège la colle dont elles sont enduites et qu’elles adhèrent à vos semelles durant toute votre balade.

Le point sur les fixations de skis de randonnée

Choisir ses skis de randonnée nordique, c’est aussi trouver les fixations qui vous correspondent. Pour vous permettre d’évoluer en pas alternatif comme en descente, les fixations de ski de randonnée possèdent deux positions : une où le pied n’est retenu que par l’avant et l’autre qui maintient le pied à la pointe et au talon :

  • Les fixations Low Tech : elles disposent d’un système de déclenchement à l’arrière et leur talonnière rotative offre plusieurs niveaux de cales de montée pour s’adapter à toutes les pentes.
  • Les fixations Low Tech Hydrides : à butée rotative avec système d’éjection à l’arrière et ressorts à la butée pour plus de liberté de mouvement, réglage DIN sur la butée pour déchausser en cas de chute ou à talonnière sans insert semblable à celle du ski alpin ; elles sont très sécurisantes.
  • Les fixations à plaque : on peut régler le système de déclenchement à l’avant comme à l’arrière et verrouiller la plaque en position montée ou descente. Elles sont cependant très lourdes (environ 1,5 kg), ce qui peut vite devenir handicapant.
Bon à savoir : Le bon équipement pour le hors-piste

Pour profiter du ski de randonnée en toute sécurité, il est important de bien s’équiper lors de ses sorties hors-pistes. Pensez donc toujours à emmener avec vous votre pelle, votre sonde et votre DVA (détecteur de victimes d’avalanche). Tant qu’à faire, transportez le tout dans un sac ABS dont le déclenchement pourra vous sauver de l’ensevelissement. Enfin, n’oubliez pas de vérifier les conditions météorologiques sur votre parcours avant de vous mettre en route.

Pour profiter de la poudreuse en toute liberté et en sécurité, il est important de choisir des skis de randonnée adaptés à votre pratique et à votre niveau. Une fois la bonne taille de ski trouvée, à vous les balades ressourçantes en pleine nature.

Les 3 points clés à retenir pour choisir ses skis de randonnée :
  1. Pour choisir ses skis de randonnée, il faut tenir compte de son niveau et de son type de pratique.
  2. Votre gabarit vous aidera à vous donner une idée de la bonne taille de ski de randonnée mais il faudra ensuite affiner.
  3. Le ski de randonnée se pratique hors-piste, il est donc important de toujours emmener avec soi son équipement de sécurité.