Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment bien choisir ses skis de fond classique ?

Envie de profiter de longues sorties sur les massifs enneigés et d’allier sport et loisirs ? Alors le ski de fond classique est ce qu’il vous faut ! Mais avant de chausser votre matériel, voici nos conseils pour bien choisir vos skis de fond classique.

Les critères clés pour bien choisir ses skis de fond classique

Le ski de fond classique fait partie de la famille des sports de ski nordique et se pratique sur des pistes damées en suivant des traces parallèles. Pour profiter pleinement du plaisir que procure cette glisse à la fois sportive et douce, il est essentiel de bien choisir ses skis de fond classique en prenant en compte les critères suivants :

  • Le poids du skieur ;
  • La taille du skieur ;
  • Le niveau du skieur ;
  • Le système de retenue ;
  • La norme de fixation.
    • Du fait de leur cambrure et de leur longueur, le poids est le critère qui entre principalement en compte lorsque l’on choisit la taille de ses skis de fond classique. Les autres critères cités sont, eux, secondaires, même s’il est important de ne pas les négliger pour s’assurer une glisse sans entrave.

      Bon à savoir : le fond classique, le ski originel

      Très populaire en Scandinavie et dans les régions polaires, le ski de fond classique y a vu le jour pour des motifs pratiques : se déplacer et chasser sur des terrains enneigés de nombreux mois de l’année. C’est désormais un loisir de plus en plus populaire qui permet de découvrir la montagne sous un autre jour.

      Les particularités d’un ski de fond classique

      Lorsque l’on parle ski, on pense tout de suite au ski alpin. Si la pratique du ski de fond n’a rien à voir avec ce dernier hormis le concept de glisse sur la neige, le matériel aussi diffère énormément notamment en matière de longueur. Ainsi, les skis de fond classique seront bien plus longs et plus fins que les spatules de ski alpin. Par ailleurs, ils ne possèdent pas de carres métalliques.

      Pour ce qui est de la semelle du ski de fond classique, elle doit permettre au skieur de se propulser vers l’avant d’un pied tout en l’empêchant de reculer avec l’autre. C’est pourquoi les skis de fond classique ne sont pas lisses et présentent sous le pied un système anti-recul sur une zone plus ou moins longue. Ce dernier peut être composé d’écailles, d’un emplacement pour une peau de phoque ou d’une chambre à fart. Enfin, si vous débutez en ski de fond classique, ne soyez pas surpris, votre pied ne sera retenu à la spatule que par l’avant.


      Quelle taille de skis de fond classique ?

      Pour trouver la bonne longueur pour vos skis de fond classique, l’élément principal à considérer est votre poids. En effet, pour pouvoir pleinement bénéficier du système de retenue, le skieur doit réussir à suffisamment écraser son ski tout en ayant assez de surface dévouée à la glisse. Voici un tableau qui pourra vous aider à trouver la bonne taille de skis de fond classique :

      Poids du skieur LONGUEUR DE SKIS DE FOND CLASSIQUE
      Moins de 45 kg 177 cm
      De 45 à 49 kg Entre 177 cm et 182 cm
      De 50 à 59 kg Entre 182 cm et 192 cm
      De 60 à 74 kg Entre 192 cm et 202 cm
      De 75 à 89 kg 202 cm
      Plus de 90 kg Plus de 202 cm

      Ces correspondances poids/taille de skis de fond classique ne sont qu’une première indication pour choisir votre matériel. En effet, la taille du skieur doit également être prise en compte. Ainsi, pour une glisse sans encombre, deux skieurs du même poids mais d’une taille notablement différente ne choisiront pas la même grandeur de skis de fond.

      Par exemple, un skieur de 70 kg mesurant 1,75 m pourra se permettre de choisir des skis de fond classique de 195 cm quand un skieur du même poids mais ne mesurant que 1,65 m devra, lui, miser sur la fourchette haute de sa catégorie soit 202 cm. Cela permettra à ces deux gabarits d’avoir assez de surface de glisse tout en actionnant parfaitement le système de retenue.

      Choisir ses skis de fond classique en fonction de son niveau

      Pour bien choisir ses skis de fond classique, il faut également prendre en compte son niveau afin d’ajuster son matériel à sa pratique.

      • Débutant : il faut choisir des skis de fond classique qui font la part belle au confort, ce qui vous permettra de profiter pleinement de la glisse nordique lors de longues balades sans entrave. Votre équipement devra vous apporter stabilité et une accroche optimisée pour ne pas vous épuiser lors de vos premières sorties. Des skis de fond classique un peu plus larges que la moyenne pourront vous aider à trouver vos repères.
      • Intermédiaire : si vous avez déjà pratiqué le ski de fond et souhaitez améliorer votre technique et vos performances, misez sur des spatules un peu plus rigides qui vous permettront d’acquérir des appuis plus marqués et d’améliorer votre vitesse.
      • Avancé : le ski de fond n’a plus de secret pour vous et vous souhaitez faire de vos sorties de véritables courses au grand air ? Il vous faudra alors opter pour des skis de fond classique légers avec une zone de retenue plus courte et une cambrure marquée qui ne vous freinera à aucun moment.

      En règle générale, plus vous progresserez dans votre pratique, plus vous pourrez choisir des skis de fond classique au cambre plus rigide. Ces derniers nécessitent en effet de posséder une très bonne technique et une condition physique certaine pour pouvoir accrocher la neige, avancer mais aussi profiter du système anti-recul.

      Comment trouver la bonne cambrure de ski de fond ?

      Pour vous permettre d’alterner les phases d’impulsion sur chaque pied, le ski de fond classique présente une cambrure. En fonction de votre poids mais aussi de votre force et de votre technique, cette cambrure va s’effacer pour que votre ski agrippe la neige au niveau de votre système de retenue. Il est donc important de choisir des skis de fond classique qui possèdent un cambre adapté à votre morphologie et à votre niveau. Ainsi, plus le skieur sera lourd, plus le cambre ou la rigidité du ski seront élevés pour ne pas le freiner lorsqu’il lève le pied pour avancer.

      Pour choisir la bonne cambrure de skis de fond, votre ski doit complètement toucher le plancher lorsque vous portez vos appuis sur la même spatule. En position d’arrêt, c’est-à-dire lorsque le poids du corps est également réparti sur chacun des skis, vous devez pouvoir glisser une feuille de papier sous la zone anti-recul de votre ski. Ainsi, si vous rencontrez des difficultés pour avancer avec vos skis de fond classique, peut-être est-ce à cause d’une cambrure non adaptée. S’il vous est possible de faire raccourcir la zone de poussée de vos skis pour compenser un cambre non adapté, vous serez dans l’obligation de changer votre matériel s’il s’avère que cette surface est trop courte, c’est pourquoi vous devez choisir des skis de fond classique dotés d’une cambrure qui correspond à votre morphologie.

      Quel système de retenue pour le ski de fond classique ?

      Vous l’aurez compris, pour vraiment profiter de vos balades, vous devez choisir des skis de fond classique qui avancent mais, et c’est tout aussi important, qui ne reculent pas ! Il existe trois systèmes de retenue qui ont tous leurs avantages :

      • Système anti-recul à écailles : Il est parfait pour les skieurs débutants voire de niveau intermédiaire. Il dispose d’une longue zone d’appui ce qui permet d’évoluer en minimisant les efforts. Le système de retenue à écailles est recommandé pour les balades à un rythme modéré, car il peut freiner les skieurs en recherche d’une glisse plus intense. Son gros point fort est qu’il ne nécessite pas un entretien particulier ce qui en a fait le plus populaire sur nos pistes. Les puristes lui reprocheront cependant d’être un peu trop bruyant.
      • Système anti-recul à peaux de phoque : Longtemps oubliées, les peaux de phoque font un retour en force sur les skis de fond classique. Tout d’abord, ce système anti-recul est totalement silencieux, de quoi parfaitement se concentrer sur sa technique. Par ailleurs, il permet de disposer d’une surface d’accroche plus courte, ce qui assure aux skieurs d’un niveau intermédiaire ou confirmé de pouvoir pleinement s’adonner à leur recherche de performance et à l’amélioration de leurs appuis sans être freinés.
      • Système anti-recul à fart : Ce sont surtout les skieurs confirmés qui feront ce choix de skis de fond classique qui leur permettra d’obtenir une zone de retenue parfaitement en phase avec leur pratique. Pour cela, les écailles ou peaux de phoque seront remplacées par un fart à appliquer par le skieur lui-même en fonction de sa pratique, de la neige et du terrain qu’il souhaite arpenter. Le fartage est un art difficile à maîtriser, c’est pourquoi ce type de skis se destine surtout aux connaisseurs qui pratiquent régulièrement. Les skis de fond à farter sont réputés comme étant ceux qui procurent la meilleure des glisses, mais ils imposent un entretien minutieux et régulier.

      La longueur de la zone de retenue est définie en fonction du poids du skieur. Elle est, la plupart du temps, estimée par le fabriquant de skis, mais il est possible pour les skis à farter de l’adapter.

      Attention aux normes de fixation !

      La fixation est le point de liaison entre votre pied et votre spatule, il est donc nécessaire de choisir des skis de fond classique équipés d’un système adapté à vos chaussures. Il existe plusieurs types de fixations pour ski de fond classique (tous aussi performants) dont voici les principaux :

      • La norme NNN : c’est la norme que l’on retrouve le plus et qui permet donc une plus grande liberté dans le choix de son équipement. Elle possède un point d’accroche et un guidage à deux rainures.
      • La norme Prolink : lancée en 2016 par la marque Salomon, elle est compatible avec la norme NNN et la plupart des chaussures exception faite de la Salomon Pilot.
      • La norme SNS et SNS Pilot : développée par Salomon, cette norme possède un rappel sous pied ce qui permet de retrouver son centre de gravité plus facilement. Grâce à ses deux accroches, il facilite le guidage du ski, ce qui peut être d’une grande aide pour les débutants.
      • La norme Turnamic : avec son levier rotatif, cette fixation permet un déchaussage rapide peu importe les conditions. Elle est compatible avec la plupart des chaussures sauf celles équipées de la norme SNS.
      Bon à savoir : ski de fond classique ou alternatif ?

      Pour bien c’est la même chose ! Pour évoluer en ski de fond classique, l’avancée se fait par le mouvement alternatif de chaque jambe, c’est pourquoi on évoque parfois le ski de fond en parlant de « style alternatif ».

      Pratique du ski nordique séculaire, le ski de fond classique fait rimer sensations et détente au grand air. Bien choisir ses skis de fond classique permettra aux débutants de découvrir de nouvelles sensations de glisse et aux skieurs plus confirmés de gagner en technicité pour des sorties sur pistes toujours plus agréables.

      Les 3 points clés à retenir pour bien choisir ses skis de fond classique :
      1. L’élément principal à prendre en compte pour choisir sa taille de skis de fond classique est le poids du skieur.
      2. Pour bien choisir ses skis de fond classique, il convient également de prendre en compte son niveau.
      3. Le système anti-recul est un critère à ne pas négliger pour trouver les skis de fond classique adaptés à sa pratique.