Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Quel réchaud choisir pour le camping ou le bivouac ?

Pour partir en randonnée ou profiter d’un week-end en pleine nature, le réchaud est un incontournable. Mieux vaut donc savamment faire son choix et ainsi suivre nos conseils pour savoir quel réchaud choisir pour le camping ou le bivouac.

Les bonnes questions à se poser pour choisir son réchaud

Quand on part en randonnée ou en trek, le moindre équipement a son importance, et encore plus le réchaud sur qui va reposer une bonne partie de notre récupération. Alors, avant de choisir votre réchaud de camping ou de bivouac, voici quelques questions qu’il est bon de se poser :

Il y a encore bien d’autres éléments à prendre en considération pour choisir un réchaud de randonnée, mais aussi pratique :

  • De quelle vitesse de cuisson ai-je besoin ?

Tous les réchauds n’ont pas la même capacité de mise en température des ingrédients contenus dans votre popote. Donc, avant de faire votre choix, demandez-vous si vous aurez besoin d’un réchaud de randonnée qui amène vite l’eau à ébullition pour pouvoir déguster rapidement un café le temps d’une petite pause, ou si un modèle plus lent, qui vous permet de faire mijoter vos préparations, est une meilleure option.

Cela va vous permettre de trancher sur le poids de votre réchaud et le volume que vous pouvez (ou devez) lui accorder dans votre sac à dos.

  • Pour combien de personnes vais-je cuisiner ?

C’est la question essentielle pour choisir un réchaud pour le camping dont la taille sera parfaitement adaptée à vos besoins.

  • Vais-je utiliser mon réchaud à l’étranger ?

Certains réchauds camping nécessitent des cartouches de combustibles spécifiques qu’il peut être compliqué de trouver en dehors de nos frontières ; c’est pourquoi, si vous voyagez, il est important de choisir un réchaud pour le bivouac alimenté par un carburant « universel ».

Les avantages du réchaud à gaz

Le réchaud à gaz est certainement le modèle le plus répandu. Il fonctionne avec des cartouches de gaz de propane, butane ou isobutane. Compact et facile d’utilisation, il permet de voyager léger tout en bénéficiant d’une flamme précise avec un bon rendement. Pour être sûr de trouver des recharges de combustible en fonction de l’endroit où vous allez, il est intéressant de faire le choix d’un réchaud pour le bivouac compatible avec le standard international de la cartouche à valve filetée que l’on trouve chez la plupart des fabricants. Ce système est par ailleurs très facile à installer grâce à sa vis. Vous pourrez ainsi détacher votre recharge du réchaud pour optimiser le rangement dans votre sac à dos.

Pour plus de flexibilité dans le choix de l’alimentation en combustible, il existe également des réchauds à gaz « duo » qui fonctionnent aussi bien avec des cartouches à valve filetée que non filetée. En outre, attention à la saison pendant laquelle vous utiliserez votre réchaud pour le camping, car le butane devient quasiment inutilisable dès que les températures passent en dessous de la barre du 0 °C. Pour éviter de vous retrouver sans feu en plein bivouac, préférez un mélange d’isopropane et de propane ou optez pour un réchaud à gaz à cartouche inversée. Ce type de bruleur est relié à la cartouche par un flexible et la position inversée de la recharge permet un meilleur mélange des gaz.

Les cartouches inversées sont également un bon moyen de s’assurer d’avoir un réchaud pour le camping bien stable puisque le trépied du bruleur repose directement sur le sol, ce qui permet d’y faire chauffer des popotes de grande contenance.

Bon à savoir : pratiques, les réchauds à gaz 2-en-1 !

Grâce à ces réchauds optimisés, vous avez un bruleur et un contenant en un seul ustensile. Pratique pour faire face aux températures négatives, et optimiser le rangement de votre paquetage, mais la vitesse de chauffe est assez longue puisque la majorité de ces modèles sont dotés d’un répartiteur de chaleur.

Le réchaud multicombustible : l’allié des globe-trotteurs

Comme son nom l’indique, le réchaud multicombustible fonctionne avec différents carburants liquides comme le kérosène, l’alcool, le pétrole ou même l’essence. C’est donc le réchaud de bivouac idéal pour les randonneurs globe-trotteurs puisque ces combustibles se trouvent partout dans le monde. Dans cette famille de réchauds, il faut distinguer deux branches :

  • Les réchauds dits « à essence » : ils ont besoin pour fonctionner d’essence classique ou sans plomb, de diesel, de pétrole lampant ou de kérosène.
  • Les réchauds à combustible liquide et gaz : ils fonctionnent avec tous les combustibles cités ci-dessus, mais aussi avec des cartouches de gaz à valve filetée.

Le principal avantage du réchaud de randonnée multicombustible est qu’il peut fonctionner même par températures extrêmes. Son utilisation est cependant plus complexe que celle de ses pairs à gaz. Il faut en effet prendre le temps de le préchauffer avant de l’utiliser à pleine puissance. Vous devrez aussi vous munir d’une bouteille spécialement conçue pour le transport de votre liquide inflammable et prendre l’habitude de régulièrement nettoyer votre gicleur. Enfin, si le réchaud pour le camping multicombustible est plus cher à l’achat, le carburant est, lui, très bon marché, ce qui permettra de vite rentabiliser votre investissement si vous partez souvent en bivouac.

Bon à savoir : l’allumage piézo-électrique, l’option intéressante

Lorsque l’on part en randonnée, il est important de toujours avoir un briquet neuf dans son sac à dos. Mais pour éviter toute déconvenue au moment de la préparation de votre repas, il peut être intéressant de choisir un réchaud pour le camping doté d’un système d’allumage piézo-électrique comme en sont munies certaines gazinières. Grâce à l’étincelle électrique, votre combustible s’enflammera sans briquet !

Les autres types de réchauds pour le camping

Si les modèles à gaz ou multicombustibles sont les plus répandus, vous pouvez également trouver des réchauds à bois ou à alcool. Le grand avantage des premiers est que vous n’aurez pas à emporter avec vous le combustible, il suffira de glaner sur votre lieu de campement du petit bois pour l’allumage puis des morceaux plus importants pour faire la cuisine. Mais c’est aussi là la limite du réchaud à bois : en zone glaciaire ou déserte, impossible de l’utiliser. Sans compter les régions où son utilisation est interdite à cause des risques d’incendie. Le réchaud à alcool (solide, liquide ou en gel) a lui l’avantage d’être très léger et peu couteux. En revanche, maitriser sa flamme relève de la maestria.

Pour pouvoir vous régaler après une longue journée sportive, vous devez choisir un réchaud pour le camping ou le bivouac dont les spécificités techniques conviendront à votre lieu de villégiature. Alors, prenez votre temps, il n’y a pas le feu !

Les trois points-clés à retenir pour choisir son réchaud camping ou bivouac :
  1. Avant de choisir votre réchaud de camping, posez-vous les bonnes questions pour trouver le système, la taille et le poids qui conviennent à votre utilisation.
  2. Il existe deux grandes familles de réchauds pour le bivouac : les réchauds à gaz et les réchauds multicombustibles.
  3. Si vous avez l’intention de voyager hors de France avec votre réchaud pour la randonnée, n’oubliez pas de prendre cette variable en compte pour être sûr de pouvoir vous approvisionner en combustible.