Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment choisir ses raquettes à neige ?

Pour des randonnées en pleine nature réussies, il est important de choisir ses raquettes à neige avec précaution. Taille, système de serrage, crampons et cales : on passe tous les critères en revue pour vous aider à faire le bon choix.

Quelle largeur choisir pour vos raquettes à neige ?

Pour que vos raquettes à neige vous apportent une portance maximale et vous permettent d’évoluer sans encombre, vous devez choisir la bonne largeur pour leur tamis. Il s’agit de la partie centrale de la raquette, celle sur laquelle votre pied va reposer. Pour faire votre choix, vous devrez prendre en compte votre poids, votre taille, mais aussi la qualité de la neige que vous allez arpenter.

En dessous de 20 cm de largeur de tamis, la raquette neige est considérée comme étroite. Ces modèles sont recommandés pour les petits gabarits, cela leur permet en effet de ne pas avoir à trop écarter les jambes en marchant. Elles sont conseillées pour évoluer principalement sur des terrains peu accidentés et à l’enneigement minime, voire sur des pistes damées lors de courtes balades.

Au-delà de 20 cm, vous passez dans la catégorie de raquettes à neiges larges. Les grands gabarits se dirigeront vers ce type de modèles afin d’avoir assez de portance surtout pour des randonnées en poudreuse. C’est le meilleur moyen de ne pas vous enfoncer dans la neige. N’oubliez pas que plus vous serez grand, plus vous aurez besoin de raquettes à neige larges.

Trouver la bonne taille de raquettes à neige

Choisir des raquettes à neige longues ajoute bien évidemment de la portance à votre matériel, mais cela se fait au détriment de la maniabilité. Il est donc important de choisir sa taille de raquettes à neige en prenant à nouveau en compte votre poids. Vous pouvez considérer qu’en dessous de 80 kg, un modèle de 55 cm vous offrira le bon compromis. La taille des raquettes à neige monte jusqu’à 65 cm pour les gabarits les plus lourds. Si avoir des raquettes longues peut sembler une bonne idée pour gagner en portance même si votre poids n’impose pas un modèle de plus de 55 cm, retenez-vous de sauter le pas sous peine de ne pas pouvoir maîtriser les glissades en pente.

Bon à savoir : n’oubliez pas votre sac !

Même si vous partez pour une courte balade, vous allez emporter un sac à dos. Lorsque vous ferez votre choix de raquettes à neige, n’omettez donc pas d’ajouter le poids de votre paquetage à votre propre poids pour trouver la bonne largeur et la bonne taille pour vos raquettes à neige.

Quelles fixations choisir pour ses raquettes à neige ?

Il existe deux types de fixations pour raquettes à neige : à sangles ou à crémaillère. Les deux systèmes assurent un bon maintien du pied, mais les modèles à crémaillère sont plus faciles à régler, surtout lorsque l’on porte des gants. Certaines raquettes permettent la mémorisation de votre pointure, mais aussi du volume et de la largeur de votre chaussure pour un réglage rapide.

Pour vous aider à évoluer sur tous les terrains, les fixations de vos raquettes à neige vous permettent de bloquer votre pied ou non. Ainsi, en phase d’ascension, vous pourrez libérer votre talon, ce qui vous permettra de marcher le plus naturellement possible. En descente, il suffit de verrouiller l’arrière du pied afin de bénéficier d’un maximum d’appui et de contrôle.

Les griffes, crampons et cales de raquettes à neige : les parfaites aides à la marche

Pour vous faciliter la tâche dans les montées, il est conseillé de choisir des raquettes à neige dotées de cales sous le talon. Vos pieds resteront ainsi à plat, ce qui rendra votre poussée plus efficace et vous économiserez ainsi votre énergie et vos muscles.

Pour vous aider à accrocher la neige, les raquettes sont dotées de crampons et de griffes. Les crampons se situent sous le tamis et vous permettront d’évoluer sans encombre en station. Tous les modèles sont également équipés de griffes à l’avant. Vous les utiliserez surtout dans les phases d’ascension. Cet équipement de base vous permettra de faire vos débuts en raquettes à neige, que ce soit pour de petites balades ou de longues randonnées. Mais si vous souhaitez vous aventurer plus haut, sur le terrain de la neige gelée et des pentes ardues, il sera préférable de choisir des raquettes à neige également équipées de griffes sur le côté pour gagner en stabilité. Vous trouverez aussi des modèles qui combinent crampons et pointes sous le tamis. Ils peuvent être suffisants pour gérer les dévers moyens, mais pas les couloirs les plus raides.

Choisir ses raquettes à neige : aluminium ou plastique ?

Lorsque vous ferez votre choix de raquettes à neige, vous trouverez des modèles en plastique ou en aluminium. Les premiers sont plus abordables et conviendront à une pratique sur pistes damées, mais également dans la poudreuse. Les modèles en aluminium sont eux plus techniques. Vous pouvez tout à fait les utiliser sur le domaine skiable, mais ce sont dans les conditions extrêmes qu’ils révéleront tout leur potentiel. Pas la peine donc d’investir dans ces modèles assez couteux pour une pratique occasionnelle.

Avant de partir profiter de sorties au grand air, il est important de choisir des raquettes à neige qui vous apporteront une parfaite portance, une bonne accroche et un confort de marche pour que vos balades de débutant se transforment vite en randonnée au long cours.

Les trois points-clés à retenir pour choisir ses raquettes à neige :
  1. Pour choisir la taille de ses raquettes à neige, il faut prendre en considération son poids et sa taille et trouver la largeur et la longueur adaptées ;
  2. Pour vos fixations de raquettes à neige, vous aurez le choix entre des modèles à sangles ou à crémaillère ;
  3. Les raquettes à neige en plastique offrent de très bonnes qualités en domaine skiable, mais, pour les terrains escarpés où la neige est dure, voire gelée, les modèles en aluminium seront plus performants.