Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski
AUJOURD'HUI   OUTDOOR DAYS • TRAIL / RUNNING 20% de remise suppl.* • BIVOUAC / BAGAGERIE 10% de remise suppl.*

Quel porte-bébé de randonnée choisir ?

Vous accueillez un nouveau membre dans la famille ? Félicitations ! Rien n’empêche pour autant de continuer vos excursions en plein air, il suffit de bien s’équiper. Que vous soyez un randonneur chevronné ou un simple adepte de la balade digestive du dimanche, le choix d’un porte-bébé de randonnée est le produit idéal pour continuer vos sorties en famille.

De la naissance à 9 mois

Pour faire découvrir à votre bébé les joies de la randonnée et du grand air, rien ne vaut un porte-bébé physiologique. Pour le porteur, c’est la possibilité d’avoir les mains libres et de porter le poids de l’enfant sur ses épaules et ses hanches plutôt qu’à bout de bras.

Pour l’enfant, c’est découvrir de nouveaux paysages, s’émerveiller de la nature, tout en restant en sécurité dans les bras de Papa ou Maman. Il reste près de votre odeur et de votre chaleur.

De plus, à la naissance, le nourrisson garde le dos arrondi. Le porte-bébé physiologique respecte cette position naturelle du bébé pour un confort inégalé.

Enfin, il permet de porter l’enfant soit sur le dos, soit devant. Dans ce dernier cas, vous pourrez alors vous équiper également d’un sac à dos pour transporter le minimum vital : biberon, lait, doudou, couches…

Comment choisir son porte-bébé physiologique ?

Si les modèles se ressemblent, trois caractéristiques peuvent faire la différence :

  • Le système de portage ;
  • L’aération ;
  • Les étriers.

Bien choisir son porte-bébé de randonnée, c’est trouver le modèle le plus adapté à votre morphologie. Il faut donc l’essayer et ajuster toutes les sangles afin de le positionner au mieux. Idéalement, le poids de l’enfant sera principalement supporté par vos hanches, les bretelles jouant le rôle de stabilisateurs pour éviter que Bébé ne bascule de droite à gauche à chacun de vos pas. D’autre part, si les deux parents souhaitent l’utiliser, il faut que le modèle puisse s’ajuster à la taille de chacun, et rapidement si possible !

Côté aération, le contact quasi direct avec le porteur transmet à l’enfant la chaleur de l’effort. Selon la météo et la durée de l’excursion, ce transfert de chaleur cause transpiration et humidité. Bien peu agréable pour l’un comme pour l’autre. Bien que l’on ne puisse pas grand-chose face à ces réactions physiologiques, un dossier en mesh offre une meilleure ventilation pour Bébé. Il s’agit d’un tissu en nid d’abeille sur le dos de l’enfant, qui lui permet d’être mieux refroidi et aéré.

Autre point, les cale-pieds sont un atout confort pour le passager. Cela évite d’avoir les pieds qui ballottent et les jambes qui pendent. Un accessoire bien agréable pour le porteur, qui évite les coups de pieds, et pour Bébé, qui se sent plus maintenu et en sécurité.

Le poids, un critère essentiel

Entre le matériel et le poids de l’enfant, la charge peut se révéler bien plus lourde que prévu. Pour tenir la distance, choisissez un porte-bébé de randonnée léger, les modèles les moins lourds ne dépassant pas les 3 kg.

Quand Bébé se tient assis

Dès que l’enfant peut se tenir assis avec le dos bien droit, on peut l’installer dans un porte-bébé de randonnée. Ce dernier est un mix appréciable d’un porte-bébé et d’un sac à dos de randonnée. Il y a donc suffisamment de place pour transporter les affaires indispensables au confort du petit randonneur, ainsi que les vôtres ! Avec ce gain de place, vous pouvez maintenant rallonger vos excursions en pleine nature.

Cerise sur le gâteau : l’enfant, comparé à sa position dans un porte-bébé physiologique, aura désormais droit au meilleur point de vue du groupe : il voit par-dessus le porteur !

Comment choisir son porte-bébé dorsal ?

Ici encore, le confort de portage, l’aération et la présence d’étriers sont des critères de choix. À ceux-là, s’ajoutent le volume de rangement et la facilité d’utilisation.

Dans l’imaginaire collectif, on charge sa jolie tête blonde sur son dos et en avant pour l’aventure ! Dans les faits, vous serez amené bien plus de fois que vous ne le souhaitez à mettre et à enlever le porte-bébé. Que ce soit pour faire une pause, pour prendre une photo, pour faire gambader votre progéniture ou encore pour passer le relai au prochain porteur, il y a toujours une bonne raison pour poser votre porte-bébé dorsal. C’est pourquoi un système simple pour installer l’enfant et pour modifier les réglages est un véritable plus !

Les accessoires indispensables d’un porte-bébé de randonnée

La plupart des porte-bébés de randonnée sont équipés d’une protection solaire et d’une protection contre la pluie. Car lorsque l’on baroude sur les chemins, on n’est jamais à l’abri d’un caprice de la météo. Et même une belle journée à se balader sous un ciel bleu peut être néfaste à la peau sensible des nouveau-nés.

Il existe plusieurs modèles, certains étant intégrés au porte-bébé, d’autres étant amovibles. Le pare-soleil est conçu pour protéger votre bambin des rayons UV. Contrairement à un chapeau ou une casquette, qui amuse tant le passager quand il le jette par terre, le pare-soleil s’ajuste directement sur le porte-bébé de randonnée, hors de portée du petit malin.

De la même manière, il faudra vérifier que les systèmes de réglage, les fermetures éclair et les poches soient inaccessibles aux mains curieuses de votre randonneur en herbe, au risque de le voir dérégler le siège en plein mouvement !

Pour ce qui est des housses de pluie, elles permettent de continuer l’aventure, malgré quelques gouttes. Elles doivent pouvoir s’installer rapidement et couvrir l’enfant de la tête aux pieds.

Enfin, soyez vigilant quant au rembourrage du siège, pour un effet « moelleux ». Certains modèles de porte-bébé de randonnée proposent des coussinets autour de la tête pour une sieste « coconing ».

Troquez la poussette pour un porte-bébé de randonnée et crapahutez à travers champs et forêts avec votre enfant en toute sécurité. Dès son plus jeune âge en porte-bébé physiologique, et plus tard, avec la version randonnée, c’est l’heure d’initier votre bambin aux plaisirs du plein air.

Les trois points-clés à retenir pour savoir quel porte-bébé de randonnée choisir :
  1. Le porte-bébé physiologique convient aux nourrissons jusqu’à 9 mois environ ;
  2. Dès que l’enfant sait se tenir assis, il peut être installé dans un porte-bébé dorsal de randonnée ;
  3. Rangement, housse de pluie, protection solaire sont des accessoires pratiques à ne pas négliger.