Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Votre popote de camping, un choix stratégique et judicieux

Cuisiner en cuisine demande d’être bien équipé. Pour se sustenter sans se surcharger, il faut choisir une popote de camping parfaitement adaptée à son excursion. On vous donne toutes les petites astuces et les conseils nécessaires pour voyager léger.

À chaque pratique sa popote camping !

On rassemble sous le nom de popote de camping ou popote de bivouac, tous les récipients nécessaires pour préparer ses repas lorsque l’on part en randonnée ou en camping. Différentes tailles et formes sont proposées, mais il faut distinguer les composantes d’une popote de camping qui serviront à réellement préparer des repas à partir des provisions que vous aurez emportées avec vous, du nécessaire pour faire chauffer de l’eau qui vous permettra de vous offrir quelques pauses autour d’un thé ou d’un café ou réhydrater des préparations lyophilisées que vous aurez calées dans votre paquetage.

Les questions à se poser avant de choisir sa popote de bivouac

Que vous ayez besoin de plusieurs ustensiles ou d’un équipement plus basique, il y a quelques questions clés à se poser avant s’équiper :

  • À quelle fréquence vais-je utiliser ma popote de camping ? Cela vous permettra de choisir le matériau le plus approprié à votre utilisation.
  • Combien de personnes vais-je devoir nourrir? Il serait bête de n’avoir de quoi cuisiner que pour 3 personnes quand vous serez 4 !
  • Vais-je beaucoup marcher avec mon équipement ? Si vous partez en camping et n’avez pas l’intention de vous promener en permanence avec tous vos ustensiles, le poids ne sera pas un problème. En revanche, pour les randonnées et surtout quand elles durent plusieurs jours, il est important de voyager léger et de choisir une popote de bivouac poids plume.
  • Quel est le volume disponible dans mon sac de randonnée ? Eh oui, parfois le choix d’une popote de camping se fait tout simplement en fonction du volume que l’on peut transporter, il doit alors être très judicieux.

Que faut-il prendre pour une avoir une bonne popote de camping ?

La casserole : c’est l’ustensile de popotes de camping obligatoire. Très polyvalente, elle vous permettra de faire chauffer l’eau pour votre thé, d’y faire réhydrater vos plats ou de réchauffer des préparations.

La poêle : si vous ne pouvez pas vous passer de viande ou avez sur votre route un lac pour y pêcher des poissons, cela peut être une bonne idée.

Couverts et assiette : normalement, vous avez déjà votre couteau suisse, mais n’oubliez pas d’emmener avec vous des fourchettes, des cuillères et des assiettes pour un petit peu plus de confort, surtout si vous êtes plusieurs.

Ustensiles pour boire : verres, tasses, gobelets sont disponibles en version popote de bivouac, à vous de faire le choix le plus judicieux.

À ne pas oublier également dans son sac à dos :

  • Une gourde d’un litre par personne à remplir dès que l’occasion se présente ;
  • Un briquet neuf par personne et deux si vous êtes seul ;
  • Du sel et du poivre ;
  • Du savon de Marseille pour la vaisselle, mais qui pourra aussi servir pour votre toilette si vous partez plusieurs jours.
Conseil : pour voyager léger, soyez astucieux !

Hors de question de s’encombrer d’une batterie de cuisine si vous n’en avez pas besoin ! Pour ne pas trop vous charger, pensez malin comme avec les assiettes qui font également office de poêle ou les popotes de camping dont le couvercle peut aussi passer sur le feu. Si vous êtes seul, peut-être pouvez-vous vous contenter d’une cuillère et manger directement dans votre gamelle, ce sera toujours le poids et le volume d’une assiette et d’une fourchette en moins. Enfin, la tasse peut représenter le bon compromis pour déguster vos boissons chaudes comme froides et, par la même occasion, avoir moins de vaisselle à faire !

Quelle matière choisir ?

Le poids et la résistance sont des enjeux importants pour choisir une popote de camping, différents matériaux sont donc à votre disposition pour trouver l’équipement qui convient à votre utilisation :

  • L’aluminium : il est très léger, mais peut vite montrer des signes de fatigue si l’on en fait un usage intensif.
  • L’acier : il résiste très bien aux rayures et aux nettoyages répétés, mais est assez lourd.
  • L’inox : s’il est très abordable, il est également lourd.
  • Le titane : c’est un peu la Rolls de la popote de bivouac. Il est léger et résistant, mais il est aussi plus cher.

Quoi pour faire chauffer sa popote de camping

Lorsque vous partez en randonnée ou en camping, vous avez trois options pour préparer vos repas chauds. La première est le réchaud, un incontournable des randonnées. Vous pourrez également opter pour le feu de camp. Dans les deux cas, il vous faudra vérifier la compatibilité de votre popote de camping avec les différents types de flammes. Enfin, on trouve aussi des popotes de bivouac avec réchaud intégré. Si vous dénichez un de ces modèles, veillez juste à ce que le système d’approvisionnement en gaz soit plein à votre départ.

Vous savez maintenant tout ce qu’il faut savoir et tous les petits conseils et astuces pour choisir votre popote de camping et voyager léger, tout en étant bien équipé. Alors, pour que vos escapades en plein air soient confortables, n’oubliez pas de peser le pour et le contre avant de faire votre choix !

Les trois points-clés à retenir pour choisir sa popote de camping :
  1. Si vous avez prévu de transporter votre popote de camping lors d’une randonnée, choisissez bien vos ustensiles pour voyager léger ;
  2. Les ustensiles 2 en 1 vous permettront de limiter le poids de votre paquetage ;
  3. Pour que votre popote de camping dure longtemps, vous devrez opter pour un matériau résistant, surtout si vous campez souvent.