Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment choisir ses mousquetons d’escalade ?

Entre les différents types, formes et systèmes de verrouillage, il n’est pas facile de choisir ses mousquetons d’escalade. On vous aide à y voir plus clair pour trouver vos compagnons d’ascension.

Mousquetons de sécurité ou de progression ?

Il existe deux types de mousquetons différents. Il y a d’abord ceux dits de progression, qui vont vous accompagner dans votre ascension. On les retrouve sur les dégaines, mais aussi sur les coinceurs. Ce sont eux qui vous retiendront en cas de chute. Ensuite, il y a ceux dits de sécurité, qui possèdent un système de verrouillage au niveau du doigt qui va sécuriser leur fermeture. Ces modèles sont utilisés pour la via ferrata, les relais, l’assurage, ou encore la descente en rappel.

Bon à savoir : mousqueton à doigt classique ou à fil ?

Pour les mousquetons de progression, vous aurez le choix entre deux types de fermetures. Le premier, dit classique, à tube ou à doigt plein, est combiné à un système Keylock qui permet de le détacher facilement des points d’assurage par exemple. Le second, à fil, est réputé être un mousqueton plus résistant tout en offrant légèreté aux amateurs de grande voie et d’alpinisme.

Quelle forme de mousqueton d’escalade choisir ?

Pour vous repérer dans une offre très variée, il est important de savoir quelle forme vous recherchez avant de choisir vos mousquetons d’escalade.

Les Mousquetons de progression :

  • Mousqueton à doigt droit : c’est celui qui va vous permettre de vous accrocher facilement aux points de progression situés sur votre parcours.
  • Mousqueton à doigt coudé : ce modèle est recommandé pour un clippage facile de votre corde.

Les mousquetons de sécurité :

  • Mousqueton en D : il combine une bonne ouverture du doigt et une résistance optimale. Ce type de modèle est souvent choisi pour les appareils d’assurance.
  • Mousqueton HMS (en poire) : « HMS » signifie « Half Middle Snap ». Il est plus évasé vers le haut et légèrement aplati ce qui lui confère une très grande ouverture qui peut accueillir des nœuds cabestan ou demi-cabestan, ou même deux brins de corde.
  • Mousqueton symétrique : l’ovale de ce modèle est presque parfait et le doigt est parallèle au côté du corps opposé. C’est un type de mousqueton résistant qui, contrairement à un mousqueton HMS, se retourne facilement dans le point d’ancrage si besoin.
  • Mousqueton de type K : c’est un modèle réservé à la via ferrata. Il peut avoir un système de déverrouillage qui s’actionne grâce à la paume de la main pendant que l’index le libère du point d’ancrage, ou posséder une bague coulissante. Pour votre sécurité en via ferrata, il est très important d’utiliser des mousquetons spécifiques.

Chaque mousqueton de sécurité est par ailleurs équipé d’un système de verrouillage qui varie selon les modèles.

Quel système de verrouillage choisir pour ses mousquetons d’escalade ?

Pour s’assurer du maintien parfait du doigt dans le corps du mousqueton, les modèles de sécurité sont équipés d’un système de verrouillage qui s’adapte plus ou moins à toutes les situations. Voici les différentes options qui s’offrent à vous pour choisir vos mousquetons d’escalade :

  • À vis : c’est le système de verrouillage le plus répandu, mais aussi le plus polyvalent. Il se manipule très bien, même avec des gants, et peut même être doté d’un témoin de couleur qui vous aidera à voir si votre mousqueton est parfaitement fermé.
  • La virole : la bague de sûreté possède un cran pour l’ouverture et un cran pour la fermeture, mais se fait rare.
  • La virole automatique : il faut 2 ou 3 mouvements pour réussir à ouvrir ce système de verrouillage. Il est même parfois nécessaire d’appuyer sur un bouton pour enclencher l’ouverture. Ce modèle n’est certes pas facile à manipuler, mais il a l’avantage de proposer une fermeture automatique de la bague et une sécurisation maximale en cas d’utilisation avec des enfants, qui ne pourront pas actionner l’ouverture par accident même en jouant avec le mousqueton.

Tous les systèmes de verrouillage assurent une sécurité maximale à condition de ne pas oublier de les actionner ! Sachez par ailleurs que, selon les marques, vous pourrez trouver des mousquetons de sécurité proposant d’autres technologies de sécurisation du doigt. Pour faire votre choix, il suffit simplement d’opter pour celui qui vous semble le plus simple à utiliser. Et n’oubliez pas de tester avec une seule main !

Bon à savoir : des normes à respecter

Lorsque vous ferez votre choix de mousquetons pour l’escalade, assurez-vous que les modèles que vous convoitez répondent à la norme 12275 qui stipule qu’ils doivent résister à une charge de 2 tonnes (20 kN) dans le grand axe quand le doigt est fermé, et de 7 kN dans le petit axe (entre le doigt et la partie opposée du corps). Pour les mousquetons de la via ferrata la résistance du mousqueton est augmentée à 25 kN.

Impossible de se passer des mousquetons quand on se met à l’escalade. Mais pour bien s’équiper, il est nécessaire de comprendre la diversité de l’offre et les spécificités de chacun des modèles. C’est le seul moyen pour choisir des mousquetons d’escalade qui vous assureront une progression en toute sécurité.

Les trois points-clés à retenir pour choisir ses mousquetons d’escalade :
  1. Il existe deux types de mousquetons : ceux dits de progression et ceux de sécurité.
  2. Les mousquetons de sécurité sont toujours équipés d’un système de verrouillage.
  3. Avant de choisir vos mousquetons pour l’escalade, assurez-vous de leur maniabilité.