Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment choisir ses fixations de snowboard ?

À chaque style ses fixations ! Pour s’assurer une glisse sans encombre et sécurisée, il est important de choisir ses fixations de snowboard en fonction de sa pratique. En effet, comme pour les planches, certaines caractéristiques techniques des fixations facilitent plutôt la pratique du snowboard, du freestyle ou du all-mountain. Suivez le guide…

Les fixations de snowboard : comment ça marche ?

Elles sont la liaison entre votre corps et votre planche, il est donc nécessaire de choisir ses fixations de snowboard avec soin pour qu’elles transmettent parfaitement vos instructions tout en vous assurant confort et sécurité. Contrairement au ski alpin, vous n’aurez pas ici de valeur de dureté à régler sur vos fixs. Pour trouver les fixations de snowboard absolument adaptées à votre pratique et faciles à chausser, vous allez surtout vous concentrer sur leur flex et sur le type d’entrée.

Bon à savoir : le vocabulaire clé pour les fixations snowboard

Comme beaucoup de sports, le snowboard a son langage dédié. Ainsi, avant de choisir ses fixations de snowboard, une petite mise à niveau est nécessaire :

  • Heelcup : partie surélevée sous le talon.
  • Ankle strap : sangle positionnée sur le devant du pied, juste sous la cheville, et munie d’un crochet.
  • Toe strap : sangle sur le devant du pied, mais, cette fois-ci, au niveau des orteils, toujours munie d’un crochet.
  • Embase : partie sur laquelle repose le pied.
  • Gaz pedal : partie avant de l’embase ajustable en hauteur.
  • Disque : partie qui permet de visser la fixation sur la planche et de procéder aux réglages.

Les différents types de fixations

Pour que chacun puisse choisir les fixations de snowboard qu’il trouve les plus pratiques, différents types de fixations ont été créés :

  • Ankle strap + toe strap : c’est ce que l’on pourrait appeler la fixation traditionnelle. Elle offre un très bon maintien du pied contre l’embase et le bas du spoiler, mais aussi à l’avant. Si le toe strap était jusqu’à il y a peu la norme, il tend à être remplacé par le toe capstrap, une sangle plus couvrante qui retient également le pied à l’horizontale et lui évite ainsi de dépasser de la planche. Cela peut être particulièrement intéressant pour les amateurs de carving qui éviteront ainsi de nombreuses fautes de carre avant. Pour chausser ces fixations de snowboard, il faut y entrer son pied sur le côté.
  • Entrée arrière : pour mettre ses fixations, on baisse le spoiler avant de le remonter, afin d’assurer le maintien des pieds. Avec ce système de fixations rapides, le chaussage se fait extrêmement facilement. Par ailleurs, cela permet de ne plus avoir à toucher aux crochets des fixations et d’être sûr d’avoir toujours le bon réglage.
  • Fixations mixtes : l’idée est encore une fois d’offrir un système de fixation rapide et pratique. Si l’entrée se fait cette fois-ci de manière latérale, il suffit de refermer une seule bride pour sécuriser l’ankle strap et le toe strap.
  • Système step in : également appelé Step On chez Burton, ce système de fixations rapides pour snowboard rend le chaussage encore plus facile. Il suffit en effet de faire glisser son pied de haut en bas, le talon bien collé au spoiler, pour que la botte se fixe.

Fixations freestyle, freeride et all-mountain : le flex fait la différence

Pour se sentir parfaitement à l’aise dans ses fixations et tirer le maximum de sa planche, il est important de choisir un équipement en adéquation avec sa pratique. Pour les fixations de snowboard, c’est ce que l’on appelle le flex qui va vous permettre de savoir si vous êtes sur la bonne voie. Il s’agit en fait tout simplement de la rigidité de la fixation. La taille du spoiler devra également être prise en compte. Les types de fixations suivant la pratique :

  • Fixations pour snowboard freestyle : pour réaliser figures, tweaks et autres grabs, vous allez avoir besoin d’un flex souple et d’un spoiler pas trop haut pour plus de liberté dans vos mouvements, mais aussi plus de tolérance aux erreurs.
  • Fixations pour snowboard freeride : pour impulser la puissance nécessaire à la glisse en poudreuse et toujours garder le contrôle de sa planche, il faut choisir des fixations snowboard rigides avec un spoiler haut.
  • Fixations pour snowboard all-moutain : pour ces planches tout-terrain, le flex conseillé est moyen. Si vous débutez, vous pourrez vous diriger vers un flex souple et augmenter la rigidité de vos fixations au fur et à mesure que vous progressez.

Quelle taille de fixations snowboard choisir ?

Pour choisir la bonne taille de fixations pour snowboard, c’est bien évidemment la pointure de vos bottes qui va vous guider entre les tailles M, S et L. Chaque marque a ses correspondances propres et voici ce que cela donne pour les principaux fabricants :

Taille BURTON NITRO UNION
Homme
S 38-41 35,5-38 37-41
M 41-44 39-43 40-43
L 43 et + 44-48.5 43 et +
Femme
S - 33-38 34-37
M 36.5-40 39-43 37-41
L 40 et + - -
Bon à savoir : attention à la compatibilité planche et bottes !

Choisir ses fixations de snowboard c’est une chose, mais encore faut-il qu’elles soient compatibles avec votre équipement ! Avant de faire votre choix, vérifiez donc que vos fixations sont adaptées à votre planche, mais aussi à vos bottes. C’est tout particulièrement le cas pour les fixations step in qui nécessitent des chaussures spécifiques. Petit conseil supplémentaire : faites l’acquisition de pads antidérapants. Un accessoire indispensable se fixant adhésivement sur la planche pour poser votre pied détaché afin d’éviter de déraper aux remontées mécaniques.

Pour que votre planche réponde parfaitement à vos impulsions et que vous puissiez prendre du plaisir en toute sécurité, il est important de choisir des fixations de snowboard à la bonne taille, adaptées à votre pratique et compatibles avec votre matériel. Alors, avant de vous lancer, n’oubliez pas de les essayer !

Les trois points-clés à retenir pour savoir comment choisir ses fixations de snowboard :
  1. La taille des fixations de snowboard varie selon les marques, il est donc important de les tester ;
  2. Selon votre pratique, vous pourrez choisir des fixations de snowboard plus ou moins souples et dotées d’un spoiler plus ou moins haut ;
  3. Il existe différents systèmes de chaussage : fixations rapides ou classiques, à vous de choisir celles qui vous semblent les plus faciles à utiliser.