Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment choisir sa protection dorsale de ski ?

Snowboard, freestyle, freeride ou piste : la protection dorsale peut vous éviter bien des désagréments. Pour skier confortablement et en toute sécurité, voici nos conseils pour choisir sa protection dorsale de ski.

Choisir sa protection dorsale de ski : veste ou sangles ?

Pour qu’une protection dorsale soit efficace, il faut que vous la portiez à chacune de vos sorties et, il n’y a pas de secret, seul un accessoire confortable réussira à vous convaincre d’adopter ce geste sécurité. Il existe deux types de protection dorsale pour le ski :

La protection dorsale à sangles

Les plaques de protection sont maintenues contre votre dos grâce à un système de sangles semblable à celui d’un sac à dos. Une ceinture au niveau de l’abdomen et une sangle sur la poitrine permettent de sécuriser et d’ajuster sa position. Vous pourrez également trouver des modèles avec des sangles aux cuisses.

La protection dorsale veste

Il s’agit d’un gilet renforcé aux endroits stratégiques. Choisir une protection dorsale de ski de type veste vous permettra de l’enfiler facilement et d’avoir un maintien optimisé et, bien souvent, un meilleur confort. Les modèles à manches longues intègrent également des protections des coudes et des épaules.

Bon à savoir : la veste et le sac à dos de protection, efficaces ?

Pour les skieurs au budget conséquent, il est possible de trouver des vestes de ski qui intègrent une protection dorsale très efficace. Des sacs à dos sont également équipés de cette option, mais ils ne sont recommandés que pour l’utilisation en poudreuse, la neige damée exigeant de meilleurs renforts.

Attention à la météo pour faire le bon choix

Le ski et le snowboard ne se pratiquent pas qu’au cœur de l’hiver. Au moment de choisir sa protection dorsale de ski, il faut se demander à quelle saison on va l’utiliser. Si vous skiez toute l’année, une protection dorsale à sangles vous permettra de la porter aussi bien par températures basses que quand la météo se fait plus clémente.

Si vous ne skiez qu’en hiver, une protection dorsale de type veste pourra vous apporter un regain de chaleur. Attention cependant à la choisir dans un matériau respirant. En effet, cela vous permettra d’évacuer l’humidité et de maintenir une chaleur corporelle optimale tout en limitant les échauffements cutanés dus à la transpiration. Peu importe la météo, pour respecter le système des 3 couches, vous devez mettre votre protection dorsale directement sur votre couche de base.

Quelle hauteur pour sa protection dorsale ?

Les protections dorsales peuvent être plus ou moins hautes. Votre choix dépendra de votre morphologie : une protection dorsale trop haute pourra ainsi provoquer des blessures aux cervicales. Trop petite, elle devient particulièrement inconfortable.

Les protections dorsales à sangles ou bretelles permettent de trouver des modèles avec des renforcements juste au niveau des lombaires. L’offre des fabricants évolue très vite et vous pourrez aussi trouver des protections dorsales qui intègrent des spécificités techniques destinées au freeride, au freestyle ou au snowboard.

Protection dorsale : l’essayer, c’est l’adopter !

Pour choisir sa protection dorsale de ski, impossible de se passer d’un essayage en bonne et due forme. Une fois votre modèle de prédilection enfilé, n’hésitez pas à simuler de petits sauts, à bouger vos bras, à vous baisser et faire des torsions. La protection dorsale doit épouser vos mouvements tout en restant en place et ne jamais les entraver. Vous devez par ailleurs réussir à la régler très facilement, car il est possible que vous souhaitiez l’ôter dans la journée, lors de la pause déjeuner par exemple.

Si vous la trouvez trop rigide, essayez une protection dorsale en Visco-Elastic-Polymer, une matière souple qui ne durcit que quand elle subit un choc.

Bon à savoir : n’oubliez pas votre veste !

Choisir sa protection dorsale de ski est une chose, mais il ne faut pas oublier de l’essayer sous sa veste de ski. En effet, si cette dernière vous paraissait assez grande sans votre protection, elle pourrait vous sembler étriquée si vous portez une couche supplémentaire.

Avec du matériel de plus en plus technique et rapide, il est important de renforcer sa sécurité pour les pistes et de choisir sa protection dorsale de ski avec précaution. L’essayage sera une étape-clé dans votre choix : il faudra alors laisser votre confort vous guider.

Les trois points-clés à retenir pour bien choisir sa protection dorsale de ski :
  1. Il existe 2 types de protections dorsales : à sangles ou en veste.
  2. Pour choisir sa protection dorsale de ski, il est essentiel de l’essayer pour vérifier qu’elle s’adapte parfaitement à sa morphologie.
  3. Une protection dorsale occupe un certain volume, n’oubliez pas de prendre ce paramètre en compte et de l’essayer avec votre veste.