Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Quelle corde d’escalade ou d’alpinisme choisir ?

Vous pensez que rien ne ressemble plus à une corde qu’une autre corde ? Eh bien détrompez-vous, vous allez être surpris de voir comme l’offre est diversifiée. Pour savoir quelle corde d’escalade ou d’alpinisme choisir, suivez le guide !

Les différents types de cordes d’escalade et d’alpinisme

Il existe trois types de cordes d’escalade :

  • La corde à simple : elle ne comporte qu’un brin de corde. Elle peut afficher un diamètre très fin (et donc un brin léger) comme 8,9 mm et monter jusqu’à 10,5 mm. Ce modèle est recommandé pour l’escalade en salle ou « en couenne » (sportive). Plus elle sera fine, plus elle sera à mettre entre les mains de grimpeurs experts.
  • La corde à double : il s’agit de deux brins de cordes de couleurs différentes qui peuvent être utilisés alternativement pour limiter le tirage ou pour une ascension en flèche, c’est-à-dire avec un leader et 2 seconds répartis sur les brins. Par ailleurs, si un brin de corde rompt, l’autre prend le relais. Il est conseillé de choisir une corde d’escalade à double en montagne ou en grandes voies puisqu’elle permet de faire des descentes en rappel. C’est également le type de corde recommandé pour l’alpinisme en milieu glaciaire, l’accroche au point d’ancrage pouvant se faire sur un brin cela limitera la force de choc.
  • La corde jumelée : elle est, elle aussi, composée de 2 brins, mais qui ne se désolidarisent pas. Les deux parties doivent toujours être attachées aux mousquetons ensemble. Elle est principalement utilisée pour la randonnée.

Choisir sa corde d’escalade : vers quelle technologie se tourner ?

Il existe différentes manières de fabriquer des cordes. La plus ancienne allie une âme (centre du brin de corde) à une gaine de couleur. L’intérieur d’une corde d’escalade est ce qu’on appelle l’«âme», elle est composée de filaments en nylon. Quant à l’extérieur, il présente une gaine composée de nombreux fils tressés solidement (et colorés). La gaine joue un rôle essentiel sur la résistance aux frottements et à l’air.

Plus l’âme occupe une grande partie du diamètre, plus la corde sera dynamique. Plus la gaine sera importante, plus la corde sera résistante. Mais il arrive parfois que sur un passage sur une arrête tranchante, la gaine se retrouve sectionnée : elle peut alors finir par glisser le long de l’âme et provoquer une chute. Autre phénomène observé : le relâchement de la gaine, qui finit par être plus longue que l’âme, ce qui altère la rigidité du brin de corde. Depuis, de nombreuses technologies ont vu le jour.

La première technologie que vous pourrez rencontrer au moment de choisir votre corde d’escalade ou d’alpinisme est l’unicore développée par Beal. L’unicore est la technologie la plus connue et la plus rependue. L’âme et la gaine sont ici solidarisées, ce qui en renforce la résistance.

Il existe également la technologie Swift Protect Pro Dry d’Edelrid, une corde à simple dynamique bénéficiant d'une protection contre les coupures grâce aux fibres d'aramide haute résistance qui sont intégrées à la gaine pendant le tressage.

La troisième technologie que vous pouvez rencontrer durant votre choix de corde d’escalade ou d’alpinisme est la technologie Triaxiale de Millet. Elle permet d’avoir des cordes équipées d’une méthode de pliage à plat ultra pratique : pas de nœuds, pas de dépliage pénible avant la première utilisation et pas de torons par la suite.

Les critères à prendre en compte pour savoir quelle corde d’escalade ou d’alpinisme choisir

Pour choisir sa corde d’escalade ou d’alpinisme, il faut vérifier plusieurs points.

Le diamètre

Au-delà de 9 mm, on considère qu’une corde (à simple ou à double) est épaisse. C’est vers cette catégorie qu’il faut vous diriger si vous débutez en escalade, car elles sont non seulement résistantes, mais elles permettent aussi un bon freinage parce qu’elles sont bien retenues par les systèmes d’assurage. En revanche, elles sont plutôt lourdes c’est pourquoi, arrivé à un niveau intermédiaire, vous ressentirez vite le besoin de passer à des cordes plus fines, surtout en grandes voies où un équipement trop lourd peut vite devenir un handicap. N’oubliez pas de vérifier que le diamètre de votre corde est compatible avec votre assureur.

La longueur de corde

Elle dépendra de votre pratique, mais aussi du lieu où vous grimpez. Pour l’escalade sportive (la couenne), une longueur de corde de 70 à 80 mètres est recommandée. Mais si vous pratiquez en salle ou sur une falaise, pas la peine de vous encombrer de tout cela, 50 voire 40 mètres peuvent largement suffire. La longueur de corde à double classique est de 50 mètres, même si les modèles de 60 mètres peuvent avoir leurs avantages, comme celui de couper les extrémités usées et de bénéficier malgré tout d’une longueur assez importante pour ses sorties d’alpinisme rocheux ou en grandes voies.

Le poids

Si en salle vous pouvez vous permettre de ne pas être trop regardant sur le poids de votre matériel, pour l’alpinisme et la grande voie il vaut mieux choisir une corde d’escalade légère, car chaque gramme compte. Les cordes à simple pèsent généralement entre 55 et 70 g/mètre, et celles à double entre 40 et 50 g/mètre par brin.

La force de choc

Cette mesure indique la force qui sera transmise au grimpeur en cas de chute. Elle est calculée en laboratoire en prenant en compte une certaine longueur de corde et une certaine hauteur. Plus la force de choc indiquée est basse, plus le choc sera amorti par la corde. Ce chiffre permet surtout de comparer les modèles d’une même catégorie car, en réalité, en cas de chute, l’assureur et le baudrier disperseront eux aussi la force du choc.

Le nombre de chutes

Il s’agit du nombre de chutes de facteur 2 que la corde peut supporter et qui est établi grâce à la Norme EN 892. Pour faire simple, une corde à simple portant 80 kg sur un brin doit supporter 5 chutes successives (facteur de chute 1,77). Pour les cordes jumelées, le test se fait avec 80 kg sur deux brins et elles doivent résister à 12 chutes successives. Enfin, les cordes à double sont testées avec 55 kg sur un brin de corde et elles doivent tenir le choc sur 5 chutes tenues au minimum. Par ailleurs, pour les cordes à simple et jumelées, la force subie par le grimpeur ne doit pas être de plus de 12 kN. Pour les cordes à double, la valeur à respecter est de 8 kN.

Bon à savoir : qu’est-ce qu’une chute de facteur 2 ?

Le facteur d’une chute est en fait la violence du choc subi. Pour le calculer, il faut diviser la hauteur de la chute par la longueur de corde utilisée. Ainsi, une chute d’une hauteur de 10 mètres sur une longueur de corde de 5 mètres sera une chute de facteur 2, quand une chute de 20 mètres avec 80 mètres de corde déroulés n’aura qu’un facteur de 0,25.

Choisir sa corde d’escalade ou d’alpinisme selon sa pratique

Trouvez la bonne corde d’escalade ou d’alpinisme selon votre pratique :

Escalade en salle

  • Corde à simple
  • Longueur de corde : hauteur de la paroi x 2
  • Diamètre : au moins 10 mm et une gaine renforcée pour résister à l’usage en moulinette.

Escalade sportive en extérieur

  • Corde à simple
  • Longueur de corde : 70 à 80 mètres
  • Diamètre de corde : entre 9 mm et 10,2 mm, plus fin pour les grimpeurs experts.

Grande voie et alpinisme rocheux

  • Corde à double
  • Longueur de corde : 50 à 60 mètres
  • Diamètre de corde : entre 8 et 9 mm. Plus elle sera fine plus votre matériel sera léger, mais aussi plus délicat à utiliser et moins résistant.

Cascade de glace

  • Corde à double
  • Longueur de corde : 60 mètres
  • Diamètre de corde : entre 8 et 9 mm, mais il faudra surtout un traitement hydrophobe.
Bon à savoir : des traitements selon vos besoins

Selon vos terrains d’ascension, vous pourrez choisir une corde d’escalade qui aura subi un traitement hydrophobe sur la gaine ou sur la gaine et l’âme de votre brin de corde.

Maintenant que vous avez toutes les informations pour choisir votre corde d’escalade ou d’alpinisme, il ne vous reste plus qu’à prendre de la hauteur !

Les trois points-clés à retenir pour savoir quelle corde d’escalade ou d’alpinisme choisir :
  1. Il existe trois types de cordes d’escalade : la corde à simple, la corde à double et la corde jumelée.
  2. Les critères à prendre en compte pour le choix de sa corde sont son diamètre, sa longueur, sa force de choc, son poids et son nombre de chutes.
  3. Il faut choisir sa corde d’escalade ou d’alpinisme selon sa pratique.