Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment choisir ses bâtons de ski nordique ?

À première vue, les bâtons ne semblent pas être les éléments principaux de l’équipement du skieur nordique. Pourtant, ils jouent un rôle de premier plan dans l’équilibre et la poussée. Choisir ses bâtons de ski nordique n’est donc pas si anodin que cela. Pour faire le bon choix, Ekosport a répertorié pour vous les critères indispensables.

Anatomie d’un bâton de ski nordique

Afin de bien choisir ses bâtons de ski nordique, il faut s’intéresser aux parties qui les composent :

  • La poignée : selon votre pratique, le matériau variera ;
  • Le strap : il s’agit de la dragonne et de sa forme ;
  • Le tube : sa taille mais également la matière ;
  • Le panier : la rondelle au bout du bâton.

La poignée du bâton de ski nordique

Le choix de la poignée va conditionner votre prise en main. Selon votre niveau de pratique du ski de fond, vous recherchez le confort, la légèreté ou encore la robustesse. Pour une utilisation intensive, on se tournera vers les poignées en caoutchouc dites « rubber grip ». D'une part, la mousse absorbe les vibrations et d'autre part, cette matière a l’avantage d’être durable dans le temps et résistante à l’usure. Elles sont aussi moins dures au toucher que les poignées en plastique qui, elles, sont les moins chères.

Pour une prise en main plus naturelle, on pourra se rapprocher des poignées en liège. Elles se divisent en deux catégories : le thermoplastique rempli de liège et le 100 % liège naturel (ce dernier étant plus léger). L’un comme l’autre assurent une meilleure isolation et sont particulièrement souples (donc très agréables à l’usage). De plus, le liège limite les frictions avec la main, c’est donc parfaitement recommandé pour les longues sorties en ski nordique. Malheureusement, étant composées de matières naturelles, ces poignées sont moins durables.

Bien choisir sa dragonne de bâton de ski nordique

Il existe deux types de straps : la dragonne à sangle et le strap ergonomique. La première est la plus commune, elle ressemble à s’y méprendre à une dragonne de ski alpin. Elle se révèle particulièrement pratique si l’on skie avec des moufles ou des gants épais. C’est donc le choix idéal si vous débutez en randonnée nordique ou si vous ne la pratiquez qu’occasionnellement.

Pour les amateurs de sorties longues ou les passionnés de ski de fond, un strap ergonomique offrira une meilleure puissance de poussée. Néanmoins, une fois attaché, il n’est pas toujours aisé de l’enlever. C’est donc une dragonne qui s’adresse aux personnes n’ayant pas besoin d’enlever souvent leurs bâtons.

Pour plus d’aisance sur le terrain, certains modèles de bâtons de ski nordique sont aujourd’hui clipsables directement à la poignée. Inutile donc d’ôter ses gants, il suffit de déclipser sa dragonne.


Le tube d’un bâton de ski nordique : qualité et modèle

La majorité des bâtons de ski de fond est en aluminium. C’est en effet un matériau à la fois solide et robuste tout en étant bon marché à l’achat. Il convient donc aux débutants mais également aux pratiquants réguliers qui misent sur la fiabilité.

Pour les adeptes de la compétition, le bâton en carbone assure de meilleures performances, étant très léger tout en restant suffisamment rigide.

À mi-chemin, on trouve le bâton de ski nordique en fibre de verre carbone, un bon compromis entre le bâton simple et le bâton de compétition. Il est en effet moins lourd et plus souple que son compère en alu, tout en garantissant de bonnes résistance et durabilité sur le long terme.

Les bâtons de ski nordique télescopiques

Mono-brin, 2 brins, 3 brins : les bâtons n’en finissent plus de se plier et de se replier pour prendre toujours moins de place et s’alléger. Généralement en ski de fond classique et skating, il n’est pas utile d’opter pour un bâton pliable, car vous utiliserez vos bâtons du début à la fin. En revanche, si vous recherchez un bâton polyvalent, dont vous pourrez aussi vous servir pendant la saison estivale pour faire des randonnées ou pour courir en trail, alors la question se pose !

Le mono-brin est un bâton en un seul morceau, c’est bien entendu le plus commun. Le bi-brin a été conçu pour se plier en deux afin de pouvoir être rangé dans un sac à dos par exemple. Plus technique encore, le tri-brin se range en trois morceaux.

Si ces nouveaux modèles se révèlent plutôt solides sur le long terme, il faut noter que c’est avant tout le diamètre qui leur confère leur robustesse. Plus le diamètre sera important, plus le bâton sera solide. À noter tout de même que cela ajoute du poids à l’addition finale.

La taille du panier d’un bâton de ski nordique selon sa pratique

La taille de la rondelle au bout du bâton dépend fortement du type de terrain sur lequel vous comptez l’utiliser. Son rôle est d’empêcher le bâton de s’enfoncer trop profondément dans la neige. On comprend donc qu’il faille une petite rondelle sur pistes dures et damées, alors qu’on se dotera d’un large panier si l’on s’aventure en terrain vierge, en hors-piste ou en poudreuse.

L’idéal est donc d’avoir plusieurs paniers disponibles et de les changer en fonction des conditions neigeuses.

Choisir la taille de ses bâtons de ski nordique

Choisir un bâton de ski nordique à sa taille, c’est viser une meilleure propulsion et donc un effort plus modéré. On prend en compte plusieurs critères dont la taille, la discipline exercée et le niveau du skieur pour choisir la taille de ses bâtons de ski nordique.

De manière générale, les bâtons de skating sont plus longs car cette pratique demande d’aller chercher plus loin pour mieux pousser. A contrario, les bâtons de touring sont plus petits car ils ne doivent pas entraver le skieur à la descente.

Quelques formules simples permettent d’estimer rapidement la taille idéale :

  • Skating = taille x 0,89 ;
  • Classique = taille x 0,84 ;
  • Touring = taille x 0,78

À noter que l’on optera pour un bâton légèrement plus court pour un novice et plus long pour un skieur confirmé.

Guide des tailles pour les bâtons de ski de fond classique et skating

Taille du skieur (cm) Taille des bâtons (cm)
Skating Classique Touring
120 100 90 85
125 105 95 90
130 110 100 95
135 115 105 100
140 120 110 105
145 125 115 110
150 130 120 115
155 135 125 120
160 140 130 125
165 145 135 130
170 150 140 135
175 155 145 140
180 160 150 145
185 165 155 150
190 170 160 155
195 175 165 160

Alu ou carbone, rubber ou liège, à sangle ou ergonomique, il faudra trancher à plusieurs niveaux pour trouver le bâton qui vous convient le mieux et qui, bien entendu, correspond à votre budget. Ce sont des compromis entre confort, qualité, durabilité des matériaux et prix. Pour autant, ce n’est pas un accessoire à négliger, il apporte un véritable soutien et permettra d’alléger l’effort sur des sorties longues ou dans des dénivelés prolongés.

Les trois points clés à retenir pour bien choisir ses bâtons de ski nordique :
  1. Poignée, strap, tube et panier : ces quatre éléments font varier la qualité et le prix du bâton.
  2. J’adapte la taille de mon bâton à ma morphologie mais aussi à ma pratique.
  3. Une dragonne ergonomique booste la puissance de ma poussée.