Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment bien choisir ses bâtons de trail ?

Si courir avec des bâtons présente des avantages, l’on pourrait très aisément penser que n’importe quel bâton ferait l’affaire. Pourtant, quelques caractéristiques techniques vont classer certains sticks bien au-dessus de la mêlée. Retrouvez tous nos conseils pour bien choisir vos bâtons de trail.

Pourquoi courir avec des bâtons de trail ?

Les bâtons se démocratisent et s’invitent sur les chemins. Et pour cause ! Courir avec des bâtons facilite grandement l’effort d’une part, et protège les articulations mises à rude épreuve, d’autre part.

En effet, en montée, l’utilisation de bâtons transfère une partie de l’effort vers le haut du corps, ce qui permet de soulager les muscles inférieurs, tout en conservant une bonne vitesse ascensionnelle.

En descente, leur rôle principal consistera à stabiliser le coureur. De plus, l’on peut accentuer le mouvement du buste vers l’avant sans basculer car les bâtons servent à vous retenir. Grâce à cette posture, vous gagnez également en vitesse.

Choix du bâton de trail : les différents types de poignée

Sur le marché, l’on trouve deux types de poignées : en mousse ou en liège. Les premières sont généralement les moins chères. Pour autant, leur confort n’est pas à dénigrer. Elles sont légères, épousent bien la forme de la main et absorbent la transpiration. Dans le temps en revanche, ce type de matériau peut se dégrader.

Le liège quant à lui est une matière naturelle, et en ce sens, plus noble. Les poignées en liège sont particulièrement confortables et évacuent facilement la transpiration. Elles sont généralement plus chères à l’achat et conviennent donc plus aux coureurs assidus qu’aux débutants ou aux utilisateurs occasionnels.

D’autre part, l’attache de la poignée est également un critère important lors du choix de vos bâtons de trail. Régulièrement thème de débats, le combat dragonne vs gantelet anime le monde du running.

Les dragonnes sont l’équipement de base de tout bâton. Basiques, certes, elles offrent tout de même plusieurs avantages. Elles permettent notamment de placer sa main à différents endroits, assurant une variété de préhensions : sur le pommeau, sous la poignée…

Les gantelets en revanche sont une innovation un peu plus technique, qui s’adresse aux coureurs chevronnés car l’un de leurs avantages majeurs est le gain de temps. En effet, les gantelets sont de petits gants qui, par un système très simple, se clipsent aux bâtons. Ainsi, vous n’enlevez jamais vos gantelets. Sans compter que le choix d’un gantelet de qualité contribue d’autant plus au confort et à l’efficacité du système.

Dragonne vs gantelet : avantages et inconvénients
  • Dragonne : économique, simple, mais irritante sur les longues sorties.
  • Gantelet : confortable, pratique, gain de temps, mais plus cher et gênant aux ravitaillements.

Mono-brin, pliable, télescopique : quel bâton de trail choisir ?

Une fois débattu le choix entre mousse et liège, et entre dragonne et gantelet, restera à choisir son type de tige. Deux compromis seront à faire : l’un concernant la forme, l’autre le matériau utilisé.

Tout comme les bâtons de randonnée, on en retrouve en rayon trois types : les bâtons de trail mono-brins, les bâtons de trail télescopiques et les bâtons de trail multi-brins. En d’autres termes, préférez-vous un bâton en un seul morceau ou un bâton pliable ?

Un bâton de trail mono-brin est plus solide que sa version pliable. C’est pourquoi il est destiné à une utilisation permanente, c’est-à-dire si vous courez l’intégralité de la course avec vos bâtons. Sur quelques portions, il sera bien entendu possible de les tenir à la main, mais sur de plus longues distances, ils seraient gênants.

Pour une utilisation plus ponctuelle, généralement pour soutenir un passage accidenté ou pour mieux gérer le dénivelé, un bâton de trail télescopique ou un multi-brin sera plus adapté. Vous pourrez ainsi le ranger dans votre sac dès que vous n’en aurez plus besoin.

Choisir la bonne tige de son bâton de trail

Autre choix de ses bâtons de trail à déterminer : le type de matériau composant la tige. Cela impacte le confort de course, la stabilité et l’effort généré.

Deux matériaux principaux se font concurrence : l’aluminium et le carbone. L’alu, matière économique, se retrouve dans les bâtons d’entrée de gamme. Ils sont, certes, un peu plus lourds mais surtout très solides. 100 % fiables, on peut les utiliser en montée comme en descente, car leurs appuis sont suffisamment robustes pour faire face à l'épreuve.

Le carbone est de manière générale réservé aux produits plus haut de gamme. Ultralégers, ils sont un plaisir à utiliser car ils n’entraînent pas de fatigue supplémentaire. De plus, ils sont assez souples pour absorber le maximum de vibrations, ce qui les rend très confortables. Néanmoins, cette souplesse a un point faible : elle les rend plus fragiles et moins durables dans le temps.

La pointe du bâton : quelle importance ?

Étonnamment, même si elle n’assure pas de confort particulier, la pointe du bâton est la partie la plus importante. Tout simplement car c’est le seul point de contact avec le sol. Elle doit donc être précise mais aussi résistante.

Enfin, dernier point et pas des moindres, elle doit pouvoir être changée. Sinon, vous serez contraint de racheter un bâton entier. Il est donc conseillé de se renseigner sur la disponibilité des pièces d’usure avant achat.

Choisir un bâton de trail à ma taille

Si vous commandez à distance, les guides vous conseilleront de multiplier votre taille par 0,67, ce qui est un ratio approximatif. Cela signifie que vos bâtons arriveront aux deux tiers de votre taille.

En magasin, vous pourrez essayer plus précisément des bâtons de trail à votre taille. Pour cela, il faut qu’une fois les bâtons en main, les bras le long du corps, le coude fasse un angle de 90°. (C’est la même base de mesure appliquée aux bâtons de ski alpin.)

Cela vaut pour les bâtons de trail mono-brins et multi-brins. En revanche, les bâtons de trail télescopiques sont quant à eux réglables.

Le choix d’un bâton de trail est déterminant dans la performance. Une petite gêne en début de course (mauvaise position de la main, erreur de taille, tissus irritant, vibrations…) peut se transformer en douleurs lancinantes quelques kilomètres plus tard. D’où l’importance de bien étudier les caractéristiques de son bâton de trail avant achat.

Les trois points-clés à retenir pour savoir comment choisir un bâton de trail :
  1. J’opte pour un bâton de trail mono-brin pour une utilisation tout au long de la course. Pour une aide ponctuelle, les bâtons pliables seront plus pratiques.
  2. Poignée, tige, pointe : la qualité des matériaux varie en fonction du budget.
  3. Bâton de trail = ma taille x 0,67.