Ekosport, n°1 du sport Outdoor
Le n°1 du Sport Outdoor en Europe : Partenaire de la Fédération Française de Ski

Comment choisir ses bâtons de randonnée et de trek ?

Pour vous aider à appréhender les ascensions et vous assurer en descente lors de vos sorties, vous allez avoir besoin de bâtons. Mais pour faciliter votre évolution sur tous les terrains, attention à choisir des bâtons de randonnée et de trek adaptés.

Combien de brins pour des bâtons de randonnée ?

Le bâton monobrin n’est composé que d’une tige et n’est donc ni pliable ni télescopique. Il peut alors s’avérer encombrant lors des passages où vous n’en avez pas besoin, même accroché à votre sac à dos. En revanche, il sera plus rigide et plus robuste que les versions à plusieurs brins et souvent plus léger. Choisir des bâtons de randonnée à plusieurs brins vous permettra de les plier facilement, et plus ils auront de brins, moins ils seront encombrants si vous avez besoins de les ranger.

Trouver la bonne taille pour ses bâtons de trek

Si vous choisissez des bâtons de trek monobrins, ils devront être à votre taille, mais sachez que vous ne pourrez pas les ajuster aux terrains que vous traverserez ; une option pourtant très appréciable. Préférez donc ce type de bâton si vous évoluez principalement sur terrain plat.

Une fois déplié, un bâton de trek télescopique ou pliable peut généralement s’ajuster en hauteur — sur plus ou moins 20 cm — ce qui permet d’optimiser son soutien en fonction du dénivelé.

Bon à savoir : bien régler son bâton de randonnée

Si vous optez pour un bâton à une tige, pensez à l’essayer pour marcher confortablement. Tenez-vous droit et prenez vos bâtons en main. S’ils sont à la bonne taille, votre coude formera un angle droit avec votre avant-bras qui doit, lui, être totalement à plat. Au-delà de 90°, il vous faudra donc un bâton plus grand que celui que vous essayez, et en deçà, un plus petit. Suivez le même raisonnement pour ajuster vos bâtons de trek au dénivelé.

Les différents systèmes de réglage des bâtons de randonnée

Il existe trois types de système de serrage :

Serrage à vis

Une fois que vous avez choisi la taille de vos bâtons de trek grâce aux brins coulissants, il suffit de sécuriser leur position en serrant les vis aux points de serrage. Très pratiques à utiliser, ces bâtons de randonnée peuvent cependant parfois se dérégler pendant votre sortie. À privilégier si vous ne randonnez qu’occasionnellement et sur des terrains abordables.

Serrage à clip

Les brins sont à nouveau coulissants, mais cette fois-ci, ce sont des clips se refermant sur le bâton qui assurent le réglage. Pratique à mettre en position et à ranger, ils ne se dérèglent pas subitement. Si vous avez besoin de bâtons qui peuvent supporter de forts appuis comme dans des descentes ou si vous avez un grand gabarit, il est recommandé de choisir des bâtons de randonnée dotés de ce système de réglage.

Pliage en Z

Les 3 brins de ces bâtons pliables sont retenus grâce à un fil qui court dans le tube. Une fois les brins emboîtés, ils sont bloqués grâce à un bouton sous la poignée. Pour les ranger, il suffit de déverrouiller le système puis de séparer et plier les brins : encombrement minimal et légèreté garantis.

Quel matériau pour ses bâtons de randonnée ?

Vous aurez le choix entre deux matériaux pour vos bâtons de trek :

  • Le carbone : ces bâtons sont extrêmement légers et atténuent parfaitement les vibrations.
  • L’aluminium : plus lourds, ils sont également plus solides. Les modèles les plus techniques réussissent cependant à égaler les performances du carbone au niveau du poids, sans pour autant sacrifier le confort.

Plus rare, le titane vous permettra d’allier robustesse et légèreté.

Rondelles, pointes et poignées : les détails qui comptent

Bâtons

Bien choisir ses poignées : elles sont votre point de contact avec vos bâtons et doivent donc vous apporter confort et adhérence. Le plastique est à privilégier pour les sorties occasionnelles. Durables et peu chères, les versions caoutchouc sont également confortables pour des sorties d’intensité moyenne. La mousse et le liège évacuent parfaitement la transpiration, mais sont plus fragiles et aussi plus onéreux. En revanche, vous ne trouverez pas mieux niveau confort. Dans tous les cas, n’oubliez pas les dragonnes !

Bien choisir ses rondelles : plus le terrain sera mou, plus vous devrez opter pour des rondelles larges.

Bien choisir ses pointes : les modèles en acier sont plus abordables, mais s’usent très vite. Pour un usage intensif, le tungstène apporte résistance et accroche.

En plaine ou en montagne, il est important de choisir des bâtons de randonnée ou de trek qui vous permettront d’améliorer votre stabilité en montée en vous apportant des points d’appui supplémentaires, mais aussi en descente en vous évitant les glissades. Sans compter qu’ils seront d’une aide précieuse en cas de fatigue !

Les trois points-clés pour choisir ses bâtons de randonnée et de trek :
  1. Pour affronter des dénivelés importants, il est préférable de choisir un bâton de randonnée ou de trek à plusieurs brins et dont vous pourrez ajuster la taille.
  2. Vous ne vous servirez pas de vos bâtons de randonnée sur tout votre parcours, veillez donc à choisir un modèle pas trop encombrant.
  3. Pour une bonne prise en main et un maintien sécurisé, choisissez des bâtons de randonnée dont les poignées sont adaptées à la fréquence de vos sorties.