LANGE RX 100 L.V. BLACK-RED 2017

Référence : LBE2090

La chaussure RX 100 LV est le modèle All mountain – Piste à l'indice flex le plus faible de la gamme, pour skieurs occasionnels ou pour ceux qui souhaitent privilégier le confort sur la performance. La version LV offre une largeur...

LANGE EKO:/Brands/lange_2.jpg
Sélectionne ta taille
Taille marque
Couleur
Indisponible
Commande-le dans les ?mn pour pouvoir être livré le ?
Frais de port à partir de  0,00 €
209,90 €
Remise
-30%
299,90 €
Prix public conseillé en 2017

Description

  • Discipline
    • Piste
  • Niveau
    • Intermédiaire-Bon
  • Etat
    • Neuf
  • Garantie
    • 1 an
  • Genre
    • Homme
  • Année
    • 2017
  • Largeur Pied
  • Flex
  • Bouclerie
    • Micrométrique
  • Thermoformable
    • Oui

LANGE RX 100 L.V. BLACK-RED 2017

La chaussure RX 100 LV est le modèle All mountain – Piste pour homme à l'indice flex le plus faible de la gamme, pour skieurs occasionnels ou pour ceux qui souhaitent privilégier le confort sur la performance.

La version Low Volume offre une largeur de 97 mm dans le chausson, ce qui la destine aux skieurs à pied étroit.

INFOS TECHNIQUES :

- Chausson Thermo Fit RL1

- Custom Tongue : Languette personnalisée légèrement incurvée au cou-de-pied mieux adapté aux différentes morphologies

- Power strap 35 mm

- Crochets Alu Ergo Race + 2 Quickmacro : 2 crémaillères à macro ajustement sur 3 positions

- Semelle PU- Canting : + ou – 1,5°

Longueur semelles (mm) Pointure Europe Pointure MP Pointure US Pointure UK

LA MARQUE

EKO:/Brands/lange_2.jpg
LANGE

Lange a véritablement révolutionné le monde de la chaussure de ski. En 1963, Bob Lange, propriétaire d'une fabrique de produits en polyuréthane à Dubuque, lance la première chaussure de ski en fibre de verre. Le cuir quitte les pistes... et bientôt c'est au tour des lacets puisque la première chaussure avec boucles de serrage Lange sort en 1965. Le chemin parcouru jusqu'à aujourd'hui n'est qu'innovation et performance. Pour preuve le titre de champion du monde freeride avec Aurélien Ducroz en 2009, et celui de champion Olympique pour Didier Defago en 2010 à Vancouver.