EKOGUIDE OUTDOOR

LE GUIDE D'ACHAT POUR BIEN CHOISIR SON MATOS

Comment choisir son sac à dos de trek ?



Partir plusieurs jours en trekking demande un minimum d'organisation pour savoir quoi emporter sans se surcharger inutilement. Il est indispensable de partir bien équipé, surtout si l'objectif est de bivouaquer et d'avoir un maximum d'autonomie. C'est pourquoi, le choix d'un bon sac à dos s'avère déterminant.

Un sac à dos de trekking nécessite une capacité de rangement suffisante pour pouvoir transporter tout le matériel nécessaire lors du trek. En plus des vêtements de rechange et de l'eau, il doit contenir la nourriture et tout le nécessaire pour bivouaquer (tente, duvet, lumière,...). Malgré son volume important, ce sac à dos devra allier légèreté et confort, grâce à un réglage personnalisable ainsi qu'une répartition optimale des charges.

Avant de te ruer sur le plus gros sac à dos qui aura tendance à être rempli inutilement, il est important de te poser les questions suivantes pour orienter raisonnablement ton achat.




Sac à dos trek

Quel type de trek ?


Long, court, en montagne, … en autonomie complète ?

Pour trouver un sac à dos approprié, il est indispensable de connaître ses besoins. En fonction de la durée et de la destination du trek, l'équipement sera bien différent, donc le moyen de le transporter aussi. Le sac à dos adapté à quelques jours en montagne sera bien différent du sac conçu pour un trek d'un mois dans le désert. De même, le fait de partir en autonomie complète exige un sac à dos plus volumineux qu'un trek avec nuits en refuge.


Quels seront les conditions météos ?



Chaudes, froides, sèches ou humides ?



Le conseil de Marion, experte Outdoor :
pense aux coutures étanches (ou housse anti-pluie) en cas de conditions humides et adapte le volume du sac en fonction des vêtements et du matériel que tu emportes.


Le volume



Le volume d'un sac correspond à sa capacité de rangement. Il est calculé en additionnant le volume du compartiment principal et celui de toutes les poches du sac. Facile à repérer, il correspond au nombre mentionné dans le nom du modèle. Il peut arriver que certains sacs à dos aient une extension, obtenue le plus souvent grâce à un rabat rehaussable en hauteur. La mention indiquée sera alors 60 + 10 par exemple, le 10 représentant le volume de l'extension.



Le conseil de Marion, experte Outdoor :
quel que soit le trek, ton sac devra avoir un volume important, dépassant les 40 litres.

Pour un trek de plusieurs jours avec nuits en refuge : opte pour un sac entre 40 et 60 L,
Pour un trek de plusieurs jours en autonomie : choisis un sac de 60 L minimum.

L'objectif est de trouver le volume adapté pour que toutes tes affaires rentrent dans le sac sans avoir à forcer pour qu'il ferme. Un sac trop rempli (au-delà de sa capacité) endommagera les coutures et fermetures éclair. Indispensable : liste toutes tes affaires pour évaluer au mieux le volume.






Le conseil de Marion, experte Outdoor :
une bonne répartition du poids permet de marcher confortablement et plus longtemps, sans fatiguer inutilement ses épaules. Je te recommande de placer les objets lourds près de ton dos et en bas du sac à dos pour permettre au centre de gravité d'être le plus près de ton corps.

Le système de portage



Marcher avec un sac à dos confortable et adapté à ta morphologie est indispensable en trekking. Le sac à dos d'un trekkeur est forcément plus lourd que le sac d'un randonneur à la journée, c'est pourquoi une attention particulière doit être portée sur son système de portage. Un sac lourd peut vite devenir un enfer si la charge est mal répartie ou que les bretelles ne sont pas assez rembourrées ou que le panneau dorsal est inadapté à sa morphologie.

Plusieurs éléments sont à prendre en compte :

le panneau dorsal



C'est la partie sur laquelle repose le dos. Selon les sacs, ce panneau possède une construction différente, en mousse ou en filet tendu. Il intègre généralement un système pour régler sa hauteur.




Le conseil de Marion, experte Outdoor :
pour un maximum de confort, les panneaux dorsaux en mousse sont idéaux, par contre ils sont beaucoup moins respirants que les panneaux en filet tendu où l'air peut circuler. Si tu pars dans un pays chaud, il est vivement conseillé d'opter pour un panneau à filet pour éviter de marcher avec le dos trempé, une sensation vite désagréable.


les bretelles



Trekkeuse, opte pour un modèle de sac spécialement conçu pour les femmes car les bretelles sont étudiées pour convenir à ta morphologie : plus étroites et dessinées au niveau de la poitrine.




Le conseil de Marion, experte Outdoor :
trekkeuse, opte pour un modèle de sac spécialement conçu pour les femmes car les bretelles sont étudiées pour convenir à ta morphologie : plus étroites et dessinées au niveau de la poitrine.

la ceinture de hanche



Son usage permet de répartir la charge du sac en déchargeant les épaules d'une partie du poids. Il est important de bien la positionner sur les hanches pour bénéficier de son action et de bien la régler pour ne pas gêner le mouvement. Certaines ceintures ajoutent une touche de fonctionnalité avec la présence de petites poches facilement accessibles.




Le conseil de Marion, experte Outdoor :
plus ton sac est lourd, plus ta ceinture devra être large et rembourrée.


la sangle de poitrine



Réglable en longueur, elle permet de maintenir les bretelles en place et de renforcer le confort de portage. Elle peut être réglable en hauteur pour la positionner idéalement sur le torse. La majorité possède un sifflet de secours.


Accessoires Trail

Ce qu’il faut mettre dans ton sac

Chargeurs (solaire et batterie de rechange), téléphone, gourdes isothermes, couteaux, multitool, cadenas, adaptateur prise, vêtements de rechange, couverture de survie, nourriture, carte (GPS), frontale, casquette, crème solaire, trousse de secours, …