EKOGUIDE OUTDOOR

LE GUIDE D'ACHAT POUR BIEN CHOISIR SON MATOS

Comment choisir ses bâtons de marche ?



Comment choisir ses bâtons de marche ? Les constructions varient essentiellement en fonction des composants et du chaussant. Il est important de faire le bon choix car la chaussure est un élément de sécurité déterminant en montagne.


Voici les différentes caractéristiques à décrypter pour choisir des bâtons de randonnée adaptés à sa pratique.

Bâtons

Le poids / tige



Le poids d'un bâton dépend de la composition de son tube. En fonction du matériau utilisé, il sera plus ou moins lourd, plus ou moins résistant. Plus le bâton est léger, plus il sera agréable à utiliser, surtout sur de longues distances. L’aluminium est l’alliage le plus répandu car il combine résistance, légèreté et accessibilité (prix). Le carbone est un matériau reconnu pour sa légèreté et sa meilleure absorption des vibrations.


Le conseil de Marion, experte Outdoor :
Si tu es randonneur occasionnel, le choix d'un bâton en aluminium conviendra parfaitement. Si ta pratique est plus régulière et intense, je te conseille de t'orienter vers un modèle plus technique et léger avec un tube composé exclusivement ou non de carbone.


Le système de réglage



Contrairement à la marche sportive, les bâtons de randonnée possèdent plusieurs brins avec deux ou trois sections car il est important qu'ils soient réglables*. Le système de réglage permet d'ajuster leur longueur en fonction du terrain (plus courts en montée, plus longs en descente) et de les ranger dans ou sur le sac à dos lorsqu'ils deviennent inutiles. Plusieurs systèmes de réglage existent, à des qualités et prix évolutifs :
Bâton télescopique, bâton pliable et bâton monobrin (à couper soi-même)




Le conseil de Marion, experte Outdoor :
Si tu es randonneur occasionnel, les bâtons télescopiques à vis seront parfaits car simples et efficaces. Si l'utilisation des bâtons est plus régulière et que tu as un peu plus de budget, préfère le système à clip qui est plus fonctionnel et résistant. Si tu recherches de la résistance et de la légèreté avec un minimum d'encombrement, optez pour un bâton pliable.
Utilisation des bâtons
Pourquoi ajuster la longueur de ses bâtons en fonction du terrain ?
Pour être efficace, un bâton doit être réglé de façon précise. Quel que soit le terrain (montée, descente, plat, devers), il faut que les coudes forment un angle droit lorsque le bâton est en main. Sa longueur sera donc plus grande en descente et plus courte à la montée.

La poignée et la dragonne


Ces deux composants représentent le lien entre le randonneur et le sol. La poignée et la dragonne doivent donc être ajustées à la main et confortables pour éviter les frottements.
Les poignées ont généralement des formes ergonomiques pour permettre une bonne prise en main et éviter les ampoules. Plus ou moins légères et souples, on retrouve différentes matières selon les modèles : liège , mousse, caoutchouc ou plastique.




Marion Le conseil de Marion, experte Outdoor :
Pour les longues marches, choisis des dragonnes rembourrées et/ou qui évacuent l'humidité pour maximiser le confort. Il est important de bien les ajuster à ton poignet et de les retirer à la descente pour éviter les blessures en cas de chutes.
Associée à la poignée, la dragonne doit être confortable et facilement réglable pour être efficace. Elle permet une meilleure propulsion et repose la main au moment de la poussée, et évite de perdre le bâton. Plusieurs sortes de dragonnes existent : rembourrées, ergonomiques, respirantes, …

La pointe et rondelle


La pointe est la partie du bâton qui entre en contact avec le sol et qui subit donc le plus de chocs. Elle doit donc être résistante et durable. L'acier et le tungstène sont les deux principaux composants. Différentes formes sont également observées : droite, inclinée, en croix ou cylindrique



Marion Le conseil de Marion, experte Outdoor :
Pour une utilisation occasionnelle, une pointe droite en acier sera suffisante. Si tu es randonneur régulier, choisis plutôt une pointe en tungstène, qui offre un bon compromis entre durabilité et adhérence. Si tu marches essentiellement sur des sols tendres comme les forêts, préfère la pointe inclinée.

Contrairement à la randonnée hivernale (neige), les bâtons de randonnée estivale sont équipés de petites rondelles. Leur petit diamètre assure une meilleure manœuvrabilité et évite de coincer les bâtons entre les rochers.